twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

“Startup Sénégal” : le futur projet du gouvernement pour accompagner les entrepreneurs

mercredi 28 septembre 2016

La promotion de l’industrie numérique est l’un des objectifs phares du projet “Sénégal Numérique”. C’est pourquoi l’Etat du Sénégal compte beaucoup investir dans ce domaine. Ceci à travers un programme dénommé « Start-up Sénégal » qui sera lancé très prochainement et dont la vision est de faire du Sénégal une destination privilégiée des porteurs de projets numériques innovants à travers le monde pour mieux bénéficier du transfert de compétences et développer la créativité et les capacités au niveau local.

La révélation a été faite par Malick Ndiaye Directeur de Cabinet du Ministre des télécommunications à l’occasion du lancement de la troisième édition du prix de l’innovation numérique organisé par Tigo en collaboration avec l’ONG Reach for change et Facebook. “Nous avons compris que l’industrie numérique nationale a besoin d’un soutien pour être compétitif, particulièrement les jeunes entrepreneurs. Un des axes importants de notre feuille de route dans le domaine du numérique est « La promotion d’une industrie du numérique innovante et créatrice de valeur ” a expliqué monsieur Ndiaye dans son discours. Ce projet ambitieux ne se fera pas sans le soutien des grandes compagnies et des acteurs du secteur.

Parce que pour le DC , la mise en œuvre des projets de la stratégie « Sénégal numérique » nécessite l’implication de tous. “Vous serez sollicités pour apporter votre contribution à travers des rencontres qui vont se poursuivre avec sous peu, la formulation de la lettre de politique sectorielle et une réflexion sur la définition de l’architecture du futur Parc de technologies numériques de Diamniadio” poursuit Malick Ndiaye qui informe pour la même occasion que l’équipe chargée de sa mise en œuvre compte organiser, dans les prochains jours, un focus group avec les innovateurs numériques pour recueillir vos besoins et préoccupations.

” Toutes ces démarches ont pour aboutissement, la réalisation de la première et la plus grande plateforme régionale numérique. Pour rappel, l’Etat du Sénégal va bâtir à Diamniadio, la futur Sillicon Valley du pays un site fermé de 25 hectares.

“Un bâtiment sera consacré à l’incubation afin de résorber les besoins en accompagnement des jeunes entreprises ou porteurs de projets innovants et structurants de l’écosystème du numérique” révèle le Directeur de Cabinet du Ministère.

(Source : Social Net Link, 28 septembre 2016)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)