twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Sonatel à l’heure des projets de transformation : La Direction générale engagée à la préservation des acquis des 34 travailleurs concernés

dimanche 13 décembre 2015

Sonatel s’est engagé depuis quelques années dans un projet de transformation destiné à renforcer sa compétitivité dans un secteur des télécommunications en perpétuelle mutation. Ce projet est dénommé ANO (AMEA Network optimisation) et comporte deux volets majeurs :

Le GNOC (Global Network Operating Center) : centre commun avec la mutualisation des équipes d’exploitation du réseau cœur ;

  • Outsourcing du RAN (Radio Access Network ou Réseaux d’Accès Radio) avec l’externalisation de l’exploitation du réseau d’accès qui n’est pas encore d’actualité chez Sonatel.
  • Le projet de transformation à l’ordre du jour pour Sonatel est donc celui de la mutualisation de l’activité d’exploitation de l’ensemble du cœur des Réseaux et des Plateformes de Services.

Le GNOC qui sera créée au Sénégal par le Groupe Sonatel (Sénégal, Mali, Guinée, Guinée Bissau) et cinq (5) autres pays du Groupe Orange en Afrique : République centrafricaine (RCA), Cameroun, Niger, Côte d’Ivoire, République Démocratique du Congo (RDC).

La mise en place du GNOC à Dakar est prévue le 1er février 2016 en mode BOT (Build Operate and transfer) sur trois à cinq ans. Le transfert se fera ensuite à une structure qui appartiendra aux filiales utilisatrices.

Au terme du processus de mise en compétition des MSP (Managed Services Partners ou fournisseurs de services), HUAWEI a été désigné comme adjudicataire avec la création d’un GNOC sur deux sites : Abidjan et Dakar, avec le siège à Dakar. ANO est un projet structurant pour tous les opérateurs qui veulent maintenir leur compétitivité et s’adapter ainsi aux changements de leur environnement afin de continuer à proposer des baisses de tarifs à leurs clients.

Pour ce projet, le nombre de personnes concernées à Sonatel est de 34. C’est une opportunité pour le Sénégal qui verra la création de nouveaux emplois directs et indirects par ce biais et de nouvelles opportunités de carrière pour les salariés concernés qui souhaitent rejoindre cette nouvelle entité.

Adhésion des partenaires sociaux et préservation des acquis des salariés :

Pour garantir un succès à ce projet, SONATEL a favorisé le dialogue en vue d’obtenir l’adhésion des partenaires sociaux. C’est ainsi qu’un comité technique paritaire avec les organisations syndicales a été mis en place pour écouter les acteurs, identifier et étudier les propositions dudit comité.

La Direction générale de Sonatel s’est engagée dans ce projet à la préservation des acquis des salariés en garantissant :

  • La stabilité de leurs emplois et de leurs revenus ;
  • La conformité avec la législation et la réglementation en vigueur ;
  • L’accompagnement de la politique de création d’emplois de l’Etat du Sénégal.

Aussi, les propositions suivantes ont été faites :

  • Mobilité vers le GNOC sur la base du volontariat et d’un contrat à durée indéterminée (CDI) pour les 34 agents qui sont dans le périmètre ;
  • Possibilité de retour à Sonatel au terme du BOT (suspension du contrat de Sonatel avec un Dual Contract) ;
  • Proposition de deux postes au choix dans d’autres activités pour ceux qui optent de ne pas aller au GNOC ;
  • Garantie pour tout manager volontaire de retrouver un poste de management dans le GNOC ;
  • Garantie d’une mobilité vers le même poste ou équivalent pour les autres salariés transférés ;
  • Garantie de maintenir au moins tous les avantages actuels lors du transfert.

Sonatel ne cédera aucune infrastructure. Tous les équipements restent la propriété de Sonatel.

(Source : ITmag via communiqué de la SONATEL, 13 décembre 2015)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 35 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 9 354 455 abonnés Internet

  • 9 077 056 abonnés 2G+3G (97,10%)
  • 151 437 clés Internet (1,60%)
  • 107 550 abonnés ADSL (1,10%)
  • 18 412 abonnés bas débit (0,20%)

- Taux de pénétration des services Internet : 63,21%

(ARTP, 30 septembre 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 287 980 abonnés
- 219 734 lignes résidentielles (76,30%)
- 68 186 lignes professionnelles (23,68%)
- lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,94%

(ARTP, 30 septembre 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 556 649 abonnés
- Taux de pénétration : 105, 11%

(ARTP, 30 septembre 2017)

FACEBOOK

- 2 800 000 utilisateurs

(Facebook Ads, août 2017)