twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

« Smart Board » : Un outil pour relever le défi de la formation

mercredi 8 novembre 2006

Le « Smart Board » a été présenté hier à l’ambassade du Canada en présence du ministre Mamadou Diop Decroix et des représentants des ministères de l’Education, de l’Alphabétisation, et de la Pédagogie. L’instrument offre plusieurs opportunités à l’éducation.

L’écran « Smart Board » offre un éventail d’opportunités dans divers secteurs de la vie active. L’utilité de cet outil n’est plus à démontrer dans les pays de l’Amérique du Nord, en Europe. En Afrique, l’Afrique du Sud et le Kenya sont dans une phase expérimentale très avancée. L’écran affiche toutes les données d’un Pc. L’enseignant peut dispenser des cours à plusieurs élèves se trouvant dans différents endroits. Ces derniers peuvent regarder en direct leur professeur. Ils ont la possibilité d’échanger en temps réel. « Le Smart Board offre plus d’interactivité entre les élèves et leur professeur que les autres outils de nouvelles technologies introduits dans l’enseignement », avance Rahim Habib qui faisait la présentation de l’instrument. L’utilisateur peut se servir de son doigt à la place de la souris pour effacer, naviguer et changer de paramètres. Les élèves peuvent lire et visualiser les documents et même échanger des données.

Un élément de qualité

Le « Smart Board » permet aussi de sauvegarder des cours. Avec cet écran, l’instituteur n’a pas besoin de se servir de la craie et de l’éponge. L’outil qui est au cœur du dispositif de l’enseignement à l’université de Johannesburg, est aussi introduit dans les écoles primaires. Il est aussi souhaitable que notre système dispose de cet outil pour améliorer la qualité des enseignements. « Il y a une révolution avec la découverte scientifique de cet instrument. Il nous permet de faire un saut qualificatif dont nous avons besoin », dit le ministre du Commerce, Mamadou Diop Decroix. Prenant la parole, Cheikh Tidiane Wone, a convié les participants à réfléchir sur les voies et moyens de mettre « Smart Board » au service de notre système éducatif. Surtout que le Sénégal vient d’ouvrir deux universités et un centre universitaire régional. L’outil peut relever le défi de la qualité à travers ces nouvelles institutions universitaires. « Avec le « Smart Board », il y a une possibilité de réduire le risque du déficit de la formation. Nous avons des solutions techniques pour répondre aux besoins de l’éducation », fait savoir le professeur Babacar Fall.

Son introduction dans notre système éducatif semble aujourd’hui retardée par le manque de moyens financiers. « Le ministère de l’éducation a besoin de ces outils. Cependant la mobilisation des fonds pour l’acquisition du produit pose problème », indique le représentant du ministère de l’éducation, Mbaye Diouf. On peut aussi se servir de cet appareil pour d’autres opérations.

Idrissa Sané

(Source : Le Soleil, 8 novembre 2006)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 770 683 abonnés Internet

  • 10 512 647 abonnés 2G+3G+4G (97,60%)
  • 99 177 clés et box Internet (1,11%)
  • 138 743 abonnés ADSL (1,31%)
  • 17 952 abonnés bas débit (0,17%)
  • 2164 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 633

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 31 mars 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 307 736 abonnés
- 237 282 lignes résidentielles (77,11%)
- 70 363 lignes professionnelles (22,86%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 977 104 abonnés
- Taux de pénétration : 107,95%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)