twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Sidy Lamine doit 241 millions de FCFA à l’Artp. Il accuse Karim Wade et appelle à une marche nationale. Découvrez tous les détails cette affaire

jeudi 3 mars 2011

Le Président Directeur Général du Group Walfadjiri ne veut pas payer les redevances comme le font les autres Groupes de presse : 2STV, RDV, TFM, Canal Info et Touba TV. Sidy Lamine Niasse a choisi d’être un hors la loi dans ce pays. A chaque que la Loi tombe sur lui, il tente de faire de la diversion en accusant des gens qui n’ont rien à avoir dans ces petites histoires. Il va tenir un point pour accuser comme à ses habitudes des innocents. Ces grimaces de Sidy Lamine Niasse ne font plus rire aux Sénégalais. Quand tout va entre lui et le régime en place, le Mollah de Derklé invite « Wade le diable » à présider l’inauguration des locaux de Walfadjiri. Maintenant quand il faut casser la tirelire pour payer l’Artp, il faut accuser Karim Wade pour que le président donne des instructions à NDongo Diaw Directeur Général de l’Artp afin qu’on le laisse continuer dans l’informel et le laisser faire. Le PDG de Walf doit savoir que l’Artp est une Agence indépendante et autonome. Mieux encore, le Group Walf ne peut pas, seul échapper au paiement de la redevance.

Qu’est-ce qui s’est passé ?

Le 21 janvier 2011, le Directeur Général de l’Artp Ndongo Diaw avait envoyé la correspondance N°0241/ARTP/DG/DAVRE au Président Directeur Général du Group Walf dont l’objet est : « Demande de règlement ». Ce courrier peut être considéré également comme un rappel. Car le 19 mars 2009, Sidy Lamine Niasse avait interrompu une émission sur les résultats des élections Locales pour crier au scandale brandissant une note de l’ancien Directeur Général Daniel Goumalo Seck.

L’actuel Directeur Général de L’Artp a écrit dans ce courrier « Nous vous invitons à une régulation de votre situation et vous proposons à cet effet, un échéancier de règlement établi sur 6 mensualités allant de janvier à juin 2011 pour un montant de FCFA 23.559.170 (vingt trois millions cinq cent cinquante neuf mille cent soixante dix francs). Je vous saurai gré des dispositions urgentes que vous voudrez bien prendre pour éviter des pénalités de 15% et une mise sous scellé de vos appareils en vertu des dispositions du décret n°2003-64 du 17 février 2003 ». Et au DG de l’Artp d’ajouter « l’Agent comptable particulier de l’Artp se tient à votre disposition pour tout autre plan de règlement que vous proposerez ».

Le 27 janvier 2011, Nos/Réf :006/SLN/AFF, Sidy Lamine Niasse envoie une réponse à l’Artp. Il écrit « Nous accusons réception de votre lettre du 21 janvier 2001 portant demande de règlement et dont les termes ont retenu notre meilleure attention. Cependant, il importe de rappeler qu’une dynamique de règlement à l’amiable de vos factures avait été engagé avec votre prédécesseur au terme de plusieurs entretiens entre les deux parties ». Plus loin, le PDG du Group Walf ajoute « Nous vous avons à cet effet, adressé un chèque BOA n°1045608 du 31/03/2008 à titre d’acompte et un protocole d’accord devait être dressé entre les parties par les soins de vos services et au terme duquel un moratoire de règlement devait être fixé ». Respectant les formes, Sidy dit « nous restons toujours dans cette dynamique de règlement à l’amiable et global au regard notamment de toutes les péripéties qui ont ponctuée nos relations depuis notre dernier entretien ». Cette lettre a été déchargée le 28 janvier 2011 à l’Artp.

Dans un courrier N°289 ARTP/DG/DAVRE du 02 février 2011, le Directeur Général de l’Artp adresse un protocole de règlement à Sidy Lamine Niasse. « J’accuse réception de votre réponse du 27 janvier 2011 relative à notre demande de règlement et vous en remercie. A cet effet, nous vous proposons un protocole de règlement établi sur 6 mensualités » et décrit comme suit : Février 2011, mars 2011, avril 2011, mai 2011, juin 2011 et enfin juillet 2011. Et au DG de l’Artp de mettre l’Agent comptable particulier de cette Agence sur ce dossier pour discuter avec Sidy Lamine.

Le 08 février 2011, le patron du Groupe Walf écrit ceci comme réponse à l’Artp « Nous accusons réception de votre lettre du 02 février 2011, réitérant le règlement des redevances dues avec une proposition de paiement ». « En effet, continue Sidy, nous ne sommes pas en mesure d’honorer une telle proposition avec des montants aussi importants. Le différend est global car toutes les entreprises de presse sont dans cette même situation d’endettement envers votre agence ».

Sidy change de stratégie pour mêler le Chef de l’Etat dans ce dossier et écrit : « Par ailleurs, le Président de la République Me Abdoulaye Wade, lors de la cérémonie de présentation de vœux à la presse, a donné ordre à Monsieur le premier Ministre d’étudier le montant des redevances fixées qu’il trouve excessive eu égard à l’activité ».

Sidy Lamine Niass qui avait accepté de payer, change de discours pour rappeler des propos du Chef de l’Etat. De tels propos ont été tenus bien après le déclanchement de cette procédure par l’Artp. En plus que diront les autres TV qui ont payé si Sidy Lamine ne paie pas ?

« Nous réitérons notre engagement de régler définitivement le problème mais il n’en demeure pas moins qu’il faudra réunir les intéressés afin de trouver une issue heureuse à ce malentendu car nous restons des partenaires » poursuit-il.

Le 17 février 2011, l’Artp envoie la facture suivante à Sidy Lamine Niasse :

Référence Désignation Prix Unitaire Quantité ou Nbre de mois Montant HT
RDTVTRR001 WALF TV KOLDA 20.000.004

1

20.000.004
RDTVTRR001 WALF TV ZIG 20.000.004

1

20.000.004
RDTVTRR001 WALF TV KEDOUGOU 20.000.004

1

20.000.004
RDTVTRR001 WALF TV MATAM 20.000.004

1

20.000.004
RDTVTRR001 WALF TV KAOLACK 20.000.004

1

20.000.004
RDTVTRR001 WALF TV TAMBA 20.000.004

1

20.000.004
RDTVTRR001 WALF TV LOUGA 20.000.004

1

20.000.004
RDTVTRR001 WALF TV THIES 20.000.004

1

20.000.004
RDTVTRR001 WALF TV DAKAR 20.000.004

1

20.000.004
RDTVTRG098 Frais radiodiffusion 5.000.004

1

5.000.004
RDTVTRR001 WALF TV RICHARTOLL 20.000.004

1

20.000.004
Total HT Taux TVA Montant TVA Total TTC
205.000.044 18,00% 36.900.008 241.900.052

Condition de règlement 30 jours date de réception facture

Cette facture de l’Artp a été envoyée à Sidy Lamine Niasse. Le montant total de la dette s’élève à 241.900.052 FCFA TTC.

Le 25 février 2011, Sidy a adressé une lettre à la Direction de l’Agence. Il écrit « Nous accusons réception de votre facture du 17 février 2011 relative aux redevances annuelles de 2011 de la radiotélévision concernant Dakar et les autres régions. A cette date, aucune notification écrite ne nous est parvenue consacrant l’effectivité des fréquences attribuées ». Comme argument supplémentaire, Sidy mentionne dans sa réponse « nous avons pourtant entrepris toutes les démarches afin d’obtenir cette notification, mais à notre grand étonnement, la mesure reste bloquée par votre Agence qui refuse de procéder à la notification au ministère de tutelle afin que ce dernier puisse édicter l’arrêté d’attribution ». Le PDG du Group Walf dit n’avoir jamais cru que l’Agence Artp « délivrait des factures injustifiées ».

« Car vous détenez toutes les informations d’appréciations. Cela dénote l’acharnement perpétué par le régime actuel ces dernières années contre le Groupe. Mais cela ne nous ébranle pas outre mesure car nous ne ménagerons aucun effort afin de participer à l’essor démocratique de notre pays, seul gage d’épanouissement du public, notre raison d’être. Par ailleurs, nous ne pouvons en l’état payer ni l’encours de la dette de 2010, ni cette nouvelle facture injustifiée de 2011 et nous prendrons toutes les mesures nécessaires afin d’être rétabli dans nos droits » menace Sidy Lamine Niasse.

Voila le résumé du différend entre le Group Walf et l’Agence ARTP. Qu’est ce qui explique maintenant tout cet acharnement de Sidy Lamine Niasse contre Karim Wade. Hier, il a été déçu par la réponse servie par les patrons de presse qui lui ont dit que chaque groupe de presse a ses propres difficultés. Le Group Sud connait des problèmes depuis des années. Est-ce que Babacar Touré a appelé les sénégalais à descendre dans les rues pour manifester ? Quel est l’organe de presse qui ne connait pas de difficultés ? Mêmes les sites internet en connaissent... Sidy Lamine va tenir un point de presse pour tirer et accuser gratuitement Karim Wade qui n’a rien à avoir avec l’ARTP. Et après ce sera un « Spécial Karim Wade » sur « Diné ak Jamono ». Cette forme de chantage ne fait plus recette. Après Babacar Diagne, Gaton Mbengue, Serigne Modou Kara, Moustapha Niasse, El Hadji Ndiaye, Youssou Ndour, Ben Bass Diagne, Sidy se tourne vers Karim Wade.

Au terme de sa rencontre d’hier avec les patrons de presse, Sidy a demandé à ces derniers de garder le silence. Mais il ne sait pas que certains de ces patrons de presse n’attendent que sa sortie pour remettre les pendules à l’heure.

(Source : Bitimrew,3 mars 2011)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 770 683 abonnés Internet

  • 10 512 647 abonnés 2G+3G+4G (97,60%)
  • 99 177 clés et box Internet (1,11%)
  • 138 743 abonnés ADSL (1,31%)
  • 17 952 abonnés bas débit (0,17%)
  • 2164 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 633

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 31 mars 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 307 736 abonnés
- 237 282 lignes résidentielles (77,11%)
- 70 363 lignes professionnelles (22,86%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 977 104 abonnés
- Taux de pénétration : 107,95%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)