twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Seychelles : Airtel Africa relocalise et modernise son réseau et ses services de base dans un nouveau centre de données

mardi 14 décembre 2021

Au cours de l’année, de nombreuses actions ont été annoncées par Airtel aux Seychelles. La société, qui a investi pour s’adapter aux nouvelles réalités du marché et renforcer sa présence, a entamé le saut qui lui permettra de rivaliser avec son principal concurrent.

Airtel Africa, la branche africaine du groupe télécoms indien Bharti Airtel, a attribué à Ericsson la relocalisation et la modernisation de son réseau existant ainsi que ses services de base dans un nouveau centre de données aux Seychelles. C’est la société technologique suédoise qui l’a dévoilé le jeudi 9 décembre. Ainsi, avec son nouvel environnement réseau cloud hybride, doté de fonctions héritées et virtualisées, Airtel Africa compte améliorer son efficacité opérationnelle.

Dina Amadou, le président-directeur général d’Airtel Seychelles, a déclaré que ce « nouveau partenariat avec Ericsson [...] nous rapproche un peu plus de notre ambition de construire un réseau de classe mondiale. Le centre de données stimulera l’innovation et améliorera nos services de base pour nous aider à développer une infrastructure efficace pour l’introduction des services VoLTE et 5G dans un avenir proche ».

Les investissements que réalise Airtel Africa, pour adapter son réseau télécoms à la 5G aux Seychelles, interviennent dix-huit mois après que la technologie mobile a déjà été introduite sur le marché télécoms par son concurrent. En effet, c’est depuis juillet 2020 que les Seychellois expérimentent l’ultra haut débit auprès de l’opérateur télécoms Cable and Wireless Seychelles, qui a réussi à la lancer avec l’expertise technique de la multinationale chinoise Huawei.

Alors que la transformation numérique est actuellement au cœur des enjeux de développement de plusieurs pays d’Afrique, notamment les Seychelles, Airtel Africa modernise son réseau pour acquérir les moyens qui lui permettront de saisir les nouvelles opportunités que la connectivité débloquera dans les segments de la santé, de l’éducation, de l’administration.

Todd Ashton, le vice-président et directeur d’Ericsson Afrique méridionale et orientale, pense que le partenariat avec Airtel Africa « aidera à répondre aux demandes en évolution rapide des consommateurs et à les préparer au déploiement de solutions innovantes ».

Muriel Edjo

(Source : Agence Ecofin, 14 décembre 2021)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 256 010 abonnés
- 215 687 résidentiels (84%)
- 40323 professionnels (16%)
- Taux de pénétration : 1,52%

(ARTP, 30 septembre 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 742 292 abonnés
- Taux de pénétration : 118,18%

(ARTP, 30 septembre 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)