twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Sénégal : un programme pour aider les PME à renforcer leur présence à l’étranger

mardi 16 janvier 2018

Le développement du secteur des technologies de l’information et de la communication devrait connaitre une accélération dans les prochaines années grâce au Netherlands Trust Fund IV Sénégal. Ce fonds qui vise surtout à booster les PME dirigées par les jeunes et les femmes est financé par les Pays-Bas à hauteur de 1,7 million de dollars et exécuté par l’International Trade Center et le Centre du commerce international basés à Genève. Le coordonnateur du programme en conférence de presse lundi à Dakar précise que l’objectif est d’accompagner les PME à « renforcer leur présence à l’international. C’est-à-dire, pour ceux qui sont à l’étranger, les aider à renforcer davantage cette présence-là ou à trouver d’autres marchés ». Pour fournir un appui conséquent aux entreprises et accessoirement aux startups, Diabel Ndaw annonce qu’un appel à candidature déjà en ligne et largement relayé sur les réseaux sociaux a été lancé pour être clôture le 19 janvier 2018. Il est demandé aux candidats de renseigner leurs centres d’intérêt, leur activité, leur présence actuelle ou future à l’international ainsi que leurs besoins d’accompagnement.

M. Ndaw qui n’a pas insisté sur les critères souligne que toutes les entreprises peuvent déposer leur candidature, après quoi, son équipe va choisir les plus convaincantes sur la base des champs à remplir. Le Netherlands Trust Fund IV Sénégal qui prévoit d’accompagner 80 PME et une cinquantaine de startups va les soutenir en matière de plan marketing export, des formations en ligne, du coaching, des formations à la certification USO non sans compter des rencontres Be-to-Be, les salons et les marchés dans la sous-région ou à l’étranger pour une vingtaine de Petites et Moyennes Entreprises. L’idée est également de renforcer les organisations professionnelles. »On va renforcer les compétences et les capacités de structures telles que OPTIC pour qu’elles puissent développer leur portefeuille de service, qu’ils soient mieux adaptés à ces services tous les adhérents ». Le fonds se félicite déjà du fait que le Sénégal ait défini une politique claire et pertinente du digital dans sa Stratégie Sénégal Numérique 2025 qui a notamment « pour ambition d’accélérer le déploiement des infrastructures informatiques au-delà du niveau actuel de qualité de service que de compétitivité des coûts ».

(Source : CIO Mag, 16 janvier 2018)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)