twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Sénégal : le ministère des Télécoms lance le projet d’adressage numérique du pays

vendredi 26 février 2021

L’efficacité de l’action publique a toujours été entravée par le faible adressage physique du Sénégal. Avec la numérisation de l’ensemble du territoire national, le gouvernement compte tout changer.

Le ministre sénégalais de l’Economie numérique et des Télécommunications du Sénégal, Yankhoba Diattara, a initié le projet d’adressage numérique du pays le jeudi 25 février. Il s’agit de cartographier l’ensemble du territoire national et d’attribuer ensuite une adresse numérique à chaque emplacement géographique.

Le projet qui sera réalisé sur trois ans, avec l’appui du ministère des Collectivités territoriales et de l’Aménagement du territoire, viendra renforcer l’adressage physique largement incomplet et surtout désuet.

Selon Yankhoba Diattara, « ce projet d’adressage numérique est important pour notre département et pour le pays. C’est un projet structurant pour l’Etat du Sénégal. […] Il devra aboutir à la mise à la disposition des populations d’une plateforme numérique, d’une base de données, mais également d’une géolocalisation de dernière génération ».

Ce projet d’adressage fait partie des nombreuses actions de transformation numérique de la société sénégalaise contenues dans la stratégie Sénégal numérique 2016-2025. Sa nécessité se fait davantage ressentir avec l’intérêt considérable que les populations manifestent pour les services et prestations à domicile, renforcé par la crise de Covid-19.

Dans le rapport « The UNCTAD B2C E-commerce Index 2020 : Spotlight on Latin America and the Caribbean » de la Conférence des Nations unies sur le commerce et le développement (UNCTAD), le Sénégal figure dans le Top10 des pays d’Afrique avec le meilleur indice de développement de l’e-commerce. Il occupe la 99e place mondiale. En 2015, il occupait la 110e place.

Le projet d’adressage numérique, une fois effectif, contribuera entre autres à l’efficacité des interventions des services de secours et des forces de sécurité, accélèrera le développement de l’e-commerce et des activités postales, facilitera le travail des services des impôts et des domaines.

Muriel Edjo

(Source : Agence Ecofin, 26 février 2021)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)