twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Sénégal : le budget 2023 du ministère des Télécommunications et de l’Economie numérique fixé à 179,7 millions $

vendredi 25 novembre 2022

Le projet de loi de finances (PLF) pour l’année 2023 adopté par le gouvernement sénégalais prévoit des dépenses de plus de 8 milliards USD. Une partie de ces dépenses sera dirigée vers le secteur des TIC dans un contexte de transformation numérique accélérée.

Le budget du ministère de la Communication, des Télécommunications et de l’Economie numérique du Sénégal est arrêté à 113,3 milliards de francs CFA (environ 179,7 millions USD) pour l’exercice financier 2023. Il a été approuvé la semaine dernière par l’Assemblée nationale.

Selon le rapport de l’Assemblée nationale, le projet du budget s’articule autour de quatre programmes. Les crédits alloués sont de l’ordre de 593,3 millions FCFA pour le volet «  pilotage, coordination et gestion d’administration  »  ; 14,3 milliards FCFA pour le programme «  développement et encadrement du secteur de la communication  »  ; 98,1 milliards FCFA pour le programme relatif à l’économie numérique et 6,3 milliards FCFA pour le secteur postal.

Le budget 2023 du ministère de la Communication, des Télécommunications et de l’Economie numérique est nettement supérieur aux 24,8 milliards FCFA alloués, en 2022, au ministère de l’Economie numérique et des Télécommunications. Un budget de 29 milliards FCFA avait également été alloué au ministère de la Culture et de la Communication.

L’augmentation du budget alloué aux télécommunications et à l’économie numérique s’inscrit dans le cadre de la volonté du gouvernement sénégalais d’accélérer la transformation numérique et d’atteindre les objectifs fixés dans le plan stratégique «  Sénégal Numérique 2025 (SN25)  » à deux ans de l’échéance.

Selon Moussa Bocar Thiam, ministre de la Communication, des Télécommunications et de l’Economie numérique, les projets prévus par son département pour 2023 comprennent notamment la poursuite de la modernisation et la dynamisation du sous-secteur postal, l’actualisation du cadre juridique du secteur de l’économie numérique dans le cadre de la mise en œuvre de la stratégie «  Sénégal Numérique 2025  ».

Isaac K. Kassouwi

(Source : Agence Ecofin, 25 novembre 2022)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 16 649 296 abonnés Internet

  • 16 127 680 abonnés 2G+3G+4G (96,87%)
    • 2G : 16,79%
    • 3G : 29,09%
    • 4G : 54,12%
  • 229 722 abonnés ADSL/Fibre (1,39%)
  • 290 750 clés et box Internet (1,74%)
  • 1444 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,39%
  • Internet mobile : 98,61%

- Liaisons louées : 4 433

- Taux de pénétration des services Internet : 99,03%

(ARTP, 30 septembre 2022)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 279 856 abonnés
- 239 481 résidentiels (85,57%)
- 40 375 professionnels (14,43%)
- Taux de pénétration : 1,62%

(ARTP, 30 septembre 2022)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 20 607 679 abonnés
- Taux de pénétration : 119,79%

(ARTP, 30 septembre 2022)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)

PRÉSENTATION D’OSIRIS

batik