twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Sénégal : la CDP va s’allier avec la Police, la Gendarmerie et les Magistrats pour atteindre sa mission

samedi 3 mars 2018

La Commission de protection des données personnelles du Sénégal (CDP) abat un travail de titan, mais elle a envie de faire plus de résultats. C’est tout le sens de l’initiative que vient de lancer la présidente Awa Ndiaye pour la mise en place d’une cellule de coordination avec la Gendarmerie, la Police et les Magistrats. « En supposant par exemple qu’un citoyen sénégalais est victime par exemple d’une infraction sur les réseaux sociaux, il va s’adresser à la CDP qui saisit la Police ou la Gendarmerie ou les deux à la fois. Et ensuite, le dossier va atterrir devant les tribunaux. Ce qui implique aussi le ministère de la Justice », justifie l’ancienne consule du Sénégal à Washington et ancienne ministre de la femme sous Abdoulaye Wade. A l’en croire, le mérite d’une telle entité, c’est d’aller très vite dans l’instruction des plaintes et tout ce que cela implique.

« Nous avons déjà vu la Police, à travers la division spéciale dédiée à la cybercriminalité et les Magistrats », confie Awa Ndiaye qui précise que des contacts sont en cours avec la Gendarmerie et le ministère de la Justice pour mettre au point « ce staff de coordination autour des dossiers brûlants qui nous interpellent, puisque, comme vous le voyez, tous les jours, nous avons des dossiers, et parfois, qui concernent des mineurs ». Après l’atelier de formation organisé à la Cour d’appel de Dakar à l’intention d’une trentaine de Magistrats, la CDP a rendu visite dernièrement à la Police nationale. L’occasion d’échanger avec la cellule de lutte contre la cybercriminalité au coeur du cadre de collaboration qui sera bientôt mis sur pied pour être plus efficace dans le combat pour la protection des données personnelles des Sénégalais, « un travail de longue haleine », reconnait Awa Ndiaye qui se montre plus que jamais déterminée.

(Source : CIO Mag, 3 mas 2018)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)