twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Sénégal : l’ARTP engage le dégroupage de la boucle locale de Sonatel ce 10 juillet

mardi 10 juillet 2018

L’Autorité de régulation des télécommunications et des postes (ARTP) du Sénégal procèdera ce 10 juillet 2018 au lancement du dégroupage de la boucle locale de la Société nationale des télécommunications (Sonatel), l’opérateur historique. Le régulateur télécoms a annoncé la tenue à cet effet, d’une conférence de presse à 10h, à la maison de la presse. Au cours de la rencontre, il devrait certainement fournir d’amples informations sur le déroulement de l’opération et les modalités techniques qui l’entourent.

Le dégroupage met la boucle locale en cuivre détenue par l’opérateur historique à la disposition de l’ensemble des opérateurs de télécommunication. Cette action, le régulateur indique qu’elle vise à soutenir le développement du marché de l’Internet à travers une concurrence réelle dans les offres commerciales d’ADSL (Internet fixe) pour une baisse des tarifs de détail.

Au cours de la conférence de presse, l’ARTP devrait d’ailleurs déterminer s’il s’agira d’un dégroupage total ou partiel. Dans le dégroupage total, Tigo et Expresso pourront proposer des offres globales téléphone/ADSL/télévision qu’ils gèreront entièrement, avec une seule facture à payer par l’abonnés et plus d’abonnement mensuel à verser à Sonatel. Or, avec le dégroupage partiel, les opérateurs concurrents gèreront uniquement la connexion ADSL (Internet fixe) tandis que Sonatel conservera la maîtrise de la ligne téléphonique.

En matière de dégroupage, l’ouverture de la boucle locale à la concurrence prévoit la rémunération de l’opérateur historique pour l’entretien de la boucle locale et pour l’amortissement de ses investissements dans cette infrastructure. Les modalités de calcul du tarif du dégroupage sont définies par le régulateur télécoms.

Muriel Edjo

(Source : Agence Ecofin, 10 juillet 2018)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 12 045 735 abonnés Internet

  • 11 779 800 abonnés 2G+3G+4G (97,8%)
    • 2G : 25,88%
    • 3G : 53,06%
    • 4G : 21,06%
  • 108 945 clés et box Internet (0,90%)
  • 152 047 abonnés ADSL/Fibre (1,29%)
  • 1766 abonnés bas débit (0,02%)
  • 3 177 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,70%

- Liaisons louées : 22 060

- Taux de pénétration des services Internet : 74,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 207 592 abonnés
- 165 915 lignes résidentielles (79,92%)
- 41 677 lignes professionnelles (20,08%)
- Taux de pénétration : 1,28%

(ARTP, 31 décembre 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 880 594 abonnés
- Taux de pénétration : 110,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)