twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Sénégal : Dakar abritera une startup-studio à vocation panafricaine d’ici la fin de l’année

samedi 15 juin 2019

Elle a réservé la primeur de l’annonce du lancement à la Journée de la Femme Digitale africaine (Dakar, 13-14 juin 2019). Raodath Aminou (sur la photo), entrepreneure Tech béninoise va mettre sur le pied « Ileola », une « startup-studio », dans la capitale sénégalaise d’ici la fin de cette année 2019.

Dakar va abriter une startup-studio d’ici la fin de cette année. C’est la promotrice qui en a fait l’annonce, ce 13 juin 2019, dans la capitale sénégalaise. Faisant partie des speakers de la Journée de la Femme Digitale Africaine, a informé de l’ouverture d’Ileola au terme de la levée de fonds que la startup-studio est en train de formaliser.

« Notre startup-studio sera basée à Dakar, au Sénégal, d’ici la fin de l’année. Nous sommes en train de formaliser notre première levée de fonds pour la lancer d’ici la fin de cette année 2019 », a informé l’entrepreneuse Tech Raodath Minou, lors de la Journée de la femme digitale africaine. L’entrepreneure panafricaine d’origine béninoise compte lever 1,5 millions d’euros. Elle invite ainsi les investisseurs qui partagent son envie de stimuler l’innovation africaine et « qui croient à ce nouveau modèle pour accompagner l’entreprenariat sur le continent. »

Une startup studio est une fabrique de startups, qui propose un ensemble de services aux entrepreneurs (marketeurs, designers, graphistes, développeurs, juristes, etc.).

Chez Ileola, « nous avons développé un modèle entièrement centré sur l’entrepreneur. Nous recrutons des profils d’entrepreneurs qui, mis en collaboration avec d’autres compétences, identifient une ou des problématiques et développent ensemble la ou les solutions technologiques adéquates », explique l’ancienne analyste qui a passé trois ans chez Edmond De Rothschild Asset Management.

Sur le choix de Dakar pour abriter sa startup-studio, outre sa fibre panafricaine chevillée au corps, Raodath Aminou avance « la maturité et la créativité de l’écosystème Tech sénégalais, mais également les facilités que proposent les pouvoirs publics pour l’entreprenariat ainsi que l’implantation de nombreuses multinationales. »

Baba Ba

(Source : InnovAfrica, 22 juin 2019)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 770 683 abonnés Internet

  • 10 512 647 abonnés 2G+3G+4G (97,60%)
  • 99 177 clés et box Internet (1,11%)
  • 138 743 abonnés ADSL (1,31%)
  • 17 952 abonnés bas débit (0,17%)
  • 2164 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 633

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 31 mars 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 307 736 abonnés
- 237 282 lignes résidentielles (77,11%)
- 70 363 lignes professionnelles (22,86%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 977 104 abonnés
- Taux de pénétration : 107,95%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 3 100 000 utilisateurs
- Taux de pénétration de Facebook : 32%

(Facebook Ads, décembre 2018)