twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Séminaire de renforcement des capacités des journalistes d’Afrique de l’ouest

mardi 21 novembre 2006

Un séminaire sur le renforcement des capacités des journalistes ouest-africains pour une meilleure contribution à la gouvernance des TIC s’ouvre samedi à Dakar sous l’égide de l’Institut Panos Afrique de l’Ouest (IPAO).

Organisé en collaboration avec le Centre d’études des sciences et techniques de l’information (CESTI), le séminaire qui démarre à 9h à la salle de conférence du BREDA porte sur : "Médias classiques et nouveaux : enjeux, perspectives pour la consolidation des médias et de l’espace public en Afrique de l’Ouest".

Il est organisé pour clôturer un atelier de renforcement de capacités des journalistes provenant de six pays de l’Afrique de l’Ouest, sur les enjeux régionaux et les nouveaux usages des TIC (blogs, podcasts, etc.). L’atelier aura lieu du 22 au 24 novembre 2006.

Le séminaire permettra aux participants d’explorer, d’une part, l’état des lieux, ainsi que les perspectives de l’usage des nouvelles technologies dans le monde médiatique (notamment pour le journaliste) et d’autre part, ceux des nouveaux usages des médias par les différents acteurs sociaux (journalistes, organisations de la société civile, hommes politiques, etc.). Les aspects liés à la régulation seront aussi discutés.

Ces différentes activités sont organisées dans le cadre du projet "La presse écrite en Afrique de l’Ouest : médiatrice des enjeux de la société de l’information" financé par le Centre de recherches pour le développement international (CRDI).

Environ 24 journalistes, acteurs de médias ou de la régulation, différents acteurs sociaux, venant de six pays d’Afrique de l’Ouest (Bénin, Burkina Faso, Niger, Burkina, Sénégal, Mali) prendront part aux travaux.

(Source : APS, 21 novembre 2006)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 770 683 abonnés Internet

  • 10 512 647 abonnés 2G+3G+4G (97,60%)
  • 99 177 clés et box Internet (1,11%)
  • 138 743 abonnés ADSL (1,31%)
  • 17 952 abonnés bas débit (0,17%)
  • 2164 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 633

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 31 mars 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 307 736 abonnés
- 237 282 lignes résidentielles (77,11%)
- 70 363 lignes professionnelles (22,86%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 977 104 abonnés
- Taux de pénétration : 107,95%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)