twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Saint-Louis : DFI renforce la capacité des gérants des télécentres et cybercafés

samedi 23 octobre 2004

Le Sénégal a été choisi comme pays pilote parmi les 20 retenus dans le projet mondial DFI (Digital Freedom Initiatives). Le bureau national vient d’organiser une journée de partage et de réflexion avec les gérants de télécentres et cybercafés pour une amélioration de la gestion et des systèmes d’opérations des PME à travers les NTIC à Saint-louis.

Les professionnels du secteur particulier des Petites et Moyennes Entreprises ont apprécié cette composante du programme DFI qui vise à renforcer les capacités des gérants de télécentres et de cybercafés. Des structures qui ont considérablement augmenté à Saint-Louis ces dernières années grâce au développement du téléphone et de l’Internet. Seulement le non-respect des clauses juridiques relatives aux lieux appropriés d’ouverture de télécentres, le rapprochement de ces créations d’emploi, la saturation du marché sont des difficultés auxquelles les acteurs du secteur ont étalé devant la mission de Digital Freedom Initiatives conduite par Mamadou Bâ. Le manque de compétences en gestion des affaires demeure une préoccupation importante à résoudre selon les experts pour une profitabilité et durabilité de l’entreprise. L’introduction de l’outil informatique à ce niveau possède un impact considérable pour générer plus de commerce, afin d’augmenter aussi la croissance, l’adaptation des nouvelles technologies dans des créneaux qui pourvoient plus d’emplois au Sénégal. Les travaux ont duré le temps d’une journée à la chambre de commerce en présence des groupements d’intérêts économiques de la commune, des mouvements de jeunes et organisations féminines sous la présence du Directeur général de la Sodisa, de l’autorité consulaire de la chambre de commerce, d’agriculture et d’industrie de Saint-Louis. Rappelons que cette organisation avait participé à la caravane des PME dans la cité du Nord, en mars dernier. Développer des modèles pour les télécentres pour illustrer des moyens alternatifs d’étendre leurs services en NTIC, accroître les capacités de gestion en formant les groupes cibles, sont des objectifs spécifiques que vise ce programme DFI.

MAMADOU AÏCHA NDIAYE

(Source : Le Soleil, 23 octobre 2004)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 256 010 abonnés
- 215 687 résidentiels (84%)
- 40323 professionnels (16%)
- Taux de pénétration : 1,52%

(ARTP, 30 septembre 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 742 292 abonnés
- Taux de pénétration : 118,18%

(ARTP, 30 septembre 2021)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)