twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

SONATEL :Les travailleurs lancent « Gor » contre Global voice

mercredi 14 juillet 2010

A la Sonatel, l’heure est à la Grande offensive pour la résistance (Gor). C’est à travers cette opération que les travailleurs de cette société de téléphonie comptent s’opposer à l’arrivée de Global voice. L’intersyndicale des travailleurs de la Sonatel l’a dit, ce mardi, au cours d’un sit-in tenu à l’agence située sur le Boulevard de la République, dans le centre-ville de Dakar.

L’agence de la Sonatel située sur le Boulevard de la République a accueilli, mardi, la foule des grands jours. Mais il ne s’agissait pas pour la Société nationale de télécommunications de lancer ces opérations appelées promotion et qui drainent souvent beaucoup clients. Les travailleurs de la Sonatel étaient plutôt en sit-in pour dire non à l’arrivée au Sénégal de Global voice auquel l’Etat du Sénégal aurait cédé la gestion de tous les appels sur l’international.

Pour s’opposer à ce projet, l’intersyndicale des travailleurs de la Sonatel a lancé la Grande offensive pour la résistance (Gor). « Nous sommes en train d’organiser la résistance. Nous allons rencontrer nos confrères de Tigo et d’Expresso pour qu’ils comprennent que la lutte est pour tout le secteur. Nous allons lancer la Grande offensive pour la résistance (Gor) », a lancé Mamadou Aïdara Diop qui dirige l’intersyndicale des travailleurs de la Sonatel. D’ailleurs, une grande marche de protestation est en gestation. Avant qu’une grève ne suive. Parce que, prévient un autre syndicaliste, « nous n’accepterons pas une multinationale qui a des fonds toxiques ». « Global voice est un charognard, elle n’investit pas. C’est une menace pour tout le secteur », a ajouté un autre syndicaliste.

Fraichement sortie de 4 heures d’audition à la Division des investigations criminelles (Dic), Ndèye Founé Niang ne dit pas autre chose. « Ils marcheront sur nos corps avant de fermer la Sonatel », dit-elle. Avant de revenir sur son audition à la Dic. « L’intimidation n’est pas passée. J’ai été très sereine, très forte, je n’ai pas bronché », raconte la syndicaliste à qui on reproche d’avoir tenus des propos peu courtois à l’endroit du Président Wade. « Ils m’ont dit que lors du sit-in, la caméra m’a montrée en train de tenir des propos contre le chef de l’Etat », martèle Ndèye Founé Niang. Et les propos qu’on lui reproche sont : « Nous l’avons toujours soutenu, mais c’est un traître. » Ndèye Founé Niang confirme certes avoir tenu ces propos, mais ils n’étaient pas destinés au chef de l’Etat. Elle dit s’adresser à un ex-travailleur de la Sonatel qui sert actuellement à l’Agence de régulation des télécoms et des postes (Artp).

(Source : Nettali, 14 juillet 2010)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 770 683 abonnés Internet

  • 10 512 647 abonnés 2G+3G+4G (97,60%)
  • 99 177 clés et box Internet (1,11%)
  • 138 743 abonnés ADSL (1,31%)
  • 17 952 abonnés bas débit (0,17%)
  • 2164 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 633

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 31 mars 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 307 736 abonnés
- 237 282 lignes résidentielles (77,11%)
- 70 363 lignes professionnelles (22,86%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 977 104 abonnés
- Taux de pénétration : 107,95%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 3 100 000 utilisateurs
- Taux de pénétration de Facebook : 32%

(Facebook Ads, décembre 2018)