twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Rwanda : 30 millions de dollars pour appuyer le secteur des TIC

jeudi 28 juin 2018

Au Rwanda, le gouvernement vient de lancer le fonds national de recherche et d’innovation. Doté d’une enveloppe de 30 millions de dollars, il vise à soutenir le développement du secteur des technologies.

30 millions de dollars, soit environ 26,255 milliards de francs rwandais. C’est l’enveloppe que le gouvernement rwandaises a décidé d’engager pour secteur des Technologies de l’information et de la communication, à travers le Fonds national de recherche et d’innovation (FNRI). Ce dernier qui entrera en fonction à partir du prochain exercice budgétaire s’inscrit dans le cadre de la stratégie nationale de transformation 2017-2024.

« Le gouvernement du Rwanda a alloué des capitaux d’amorçage au Fonds national de recherche et d’innovation. Année après année, nous nous sommes engagés à augmenter notre allocation budgétaire à ce fonds d’innovation. Nous continuerons à soutenir la recherche et la technologie en mettant l’accent sur le lien entre nos jeunes innovateurs et le marché du travail », a déclaré le Premier ministre Edouard Ngirente.

Le FNRI a pour mission de stimuler le secteur des TIC dans le pays. Il mettra notamment à la disposition des petites et moyennes entreprises technologiques rwandaises des financements par actions. Le fonds financera également la formation des entrepreneurs, avec un accent mis sur la technologie à la planification et à la gestion des affaires, ainsi qu’une sensibilisation aux droits de propriété intellectuelle. Le développement des entreprises innovantes de classe mondiale au Rwanda et dans l’ensemble de la région de l’Afrique de l’Est est aussi l’un des rôles de ce fonds qui devra fournir un capital de croissance institutionnel et un soutien commercial important aux startups.

Notons que ce fonds sera géré par la Banque africaine de développement (BAD) avec laquelle le gouvernement rwandais a récemment signé un accord de prêt pour la mise à disposition de cette importante enveloppe.

Emmanuel Atcha

(Source : La Tribune Afrique, 28 juin 2018)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)