twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Rose Dieng inhumée à Bel Air : Dernier hommage à une fierté nationale

vendredi 11 juillet 2008

Un vibrant hommage a été rendu, hier, en début d’après-midi, à Rose Dieng Kuntz, une fierté nationale, ancienne de l’école Polytechnique de Paris et de l’école nationale supérieure des Télécommunications.

Une occasion pour le ministre des Biocarburants, des Energies renouvelables et de la Recherche scientifique, Christian Sina Diatta, de lui remettre à titre posthume la décoration de Chevalier de l’Ordre national du Lion (décret 2006-287 en date du 3 avril 2006), au nom du chef de l’Etat, Me Abdoulaye Wade.

Plusieurs personnalités politiques, anciens ministres, officiers généraux de l’armée, parents, alliés, son époux Denis Kunz et des anciens du lycée Van Vo ont assisté à la levée du corps à l’Hôpital Principal et à l’oraison funèbre devant le parvis de la Cathédrale où s’est déroulée la messe.

Unanimement, les différents intervenants ont salué la brillante carrière scientifique de cette ancienne du lycée Van Vollenhoven des années 70 qui s’était révélée au Concours général présidé par le président Senghor.

Au nom du chef de l’Etat, le ministre Christian Sina Diatta a salué en Rose Dieng « un esprit pur, juste, incarné qui se retire sans déranger personne ». « La Sénégalaise que nous nous apprêtons à accompagner à sa dernière demeure est une fierté nationale. Elle a fait partie de « l’élite » vivante de la Nation. Elle aura su donner une contribution de femme au progrès en sciences exactes, une contribution inestimable par un parcours associant les sciences et les lettres classiques que sont le latin et le grec », a constaté le ministre. Après avoir énuméré ses différentes responsabilités dans le monde scientifique et les différentes thèses qu’elle a encadrées, le ministre a ajouté que l’Univers de Rose était « la science, la recherche, l’esprit pionnier où il n’y a de place que pour l’intelligence, l’audace et la confiance en soi ». De l’avis du représentant du gouvernement, Rose a honoré la femme, son pays et sa famille. « Le Sénégal est fier de ton parcours, de ton apport à l’humanité, de ta simplicité légendaire et de tes talents. Ta contribution passionnée au partage universel des connaissances concocté à Sophia Antipolis est une merveille de production intellectuelle », a lancé le ministre à la disparue. Présentant les condoléances de l’Etat du Sénégal à la famille Dieng, le Pr. Sina Diatta a dit : « vous avez honoré le Sénégal et l’Afrique et produit une perle intellectuelle pour l’humanité ».

Parlant au nom de l’Académie nationale des Sciences et Techniques du Sénégal, le Pr. Yaye Kène Gassama Dia a qualifié Rose d’un symbole et d’un modèle. Toute sa vie, a souligné Mme Dia, elle a cristallisé, en tant que femme, en tant qu’Africaine vivant en France et enfin en tant que scientifique, cette quête identitaire, cette quête perpétuelle de connaissances, de reconnaissance. Au nom de l’ensemble des chercheurs, Mme Dia qui compte proposer aux autorités de baptiser la nouvelle Université de Thiès, « Université Rose Dieng », a souhaité que son nom et ses œuvres soient immortalisés pour que son parcours si exemplaire puisse inspirer les jeunes générations.

Le représentant de la famille Dieng, Loulou, a salué cette initiative des autorités d’honorer une digne fille du pays.

Abdoulaye Thiam

(Source : Le Soleil, 11 juillet 2008)

Post-Scriptum

Témoignages...- Mamadou Lamine Diallo Economiste : « L’Afrique a perdu »

« Je l’ai connue personnellement en France. Au-delà de ses capacités scientifiques et intellectuelles, elle a beaucoup prouvé. Elle était pleine d’humanité et m’a beaucoup conseillé. Nous lui devons beaucoup. C’est l’Afrique qui a perdu. »

Mansourou Chitou ex-Van Vo : « Une grande intellectuelle »

« Nous avons partagé les bancs au lycée de la 6è à la 3è. Elle était brillante et ça me fait un choc de perdre une grande intellectuelle. »

Me Clément Benoist avocat : « Une fierté pour le pays »

« J’ai d’abord perdu une nièce que j’avais devancée au lycée de trois classes. J’ai suivi ton son cursus qui a abouti au Bac à 16 ans avec mention très bien et les félicitations du jury. Elle est une fierté pour le Sénégal et notre famille. J’ai retenu en elle une travailleuse discrète et toujours restée la même. Nous l’appelions Fifi. »

Pr de médecine Seydou Badiane condisciple : « Meilleure partout »

« J’ai partagé avec Rose la même classe. Elle était meilleure partout et d’une simplicité exceptionnelle. Un véritable génie. On avait l’impression qu’elle n’était rien. C’est l’Afrique qui a perdu ».

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 770 683 abonnés Internet

  • 10 512 647 abonnés 2G+3G+4G (97,60%)
  • 99 177 clés et box Internet (1,11%)
  • 138 743 abonnés ADSL (1,31%)
  • 17 952 abonnés bas débit (0,17%)
  • 2164 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 633

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 31 mars 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 307 736 abonnés
- 237 282 lignes résidentielles (77,11%)
- 70 363 lignes professionnelles (22,86%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 977 104 abonnés
- Taux de pénétration : 107,95%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)