twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Revendications des patrons de presse : Wade cède sur tout... ou presque !

vendredi 8 janvier 2010

Projet de loi d’amnistie fiscale qui sera soumis au Parlement, réflexion sur la baisse des redevances audiovisuelles, déploiement de policiers ou de gendarmes au niveau des entreprises de presse, restitution au groupe Sud Communication de son terrain, discussion sur le démarrage de la Télévision Futurs Medias (Tfm), le président Wade a cédé sur presque tout, lors de sa rencontre de ce jeudi avec les éditeurs de presse. Selon un communiqué qui nous est parvenu ce jeudi, le bureau du Conseil des éditeurs et diffuseurs du Sénégal a été reçu en audience, hier, par le Président de la République Me Abdoulaye Wade. Selon le président du Cdeps, Madiambal Diagne, le Chef de l’Etat a indiqué à la délégation « avoir souhaité la rencontre en vue d’échanger avec les responsables de presse sur les relations tendues pour ne pas dire conflictuelles entre lui et la presse sénégalaise ». Il a, selon le document, insisté sur son devoir d’aider la presse à être libre, indépendante.

A cet effet, les représentants du Cdeps, à savoir Madiambal Diagne, Thierno Talla de l’As, Alassane Diallo, Mamadou Diop du Groupe Futurs médias, Yaxam Mbaye du Populaire (...), se sont félicités de l’initiative et ont d’ailleurs manifesté une disponibilité à travailler pour « l’apaisement des relations entre la presse et les autorités gouvernementales ». Néanmoins, note le communiqué, « ont-ils tenu à souligner la nécessité pour chaque partie de respecter les droits et libertés de l’autre ». La rencontre a été l’occasion pour le Cdeps de porter à l’attention du Président de la République certaines doléances notamment une amnistie fiscale. Si l’on en croit Madiambal Diagne, le président Wade a donné des instructions au Ministre de la communication de se rapprocher du ministre de l’Economie et des Finances pour diligenter un projet de loi d’amnistie fiscale qui sera soumis au Parlement. Il s’agit ainsi de la baisse des redevances audiovisuelles car, précise le communiqué, « les télévisions privées paient chacune une redevance annuelle de plus de 250 millions de francs ». Me Wade a encore donné des instructions à Moustpaha Guirrassy pour qu’il examine « cette question avec l’Artp en vue de baisser de façon substantielle les montants des redevances audiovisuelles ». Mieux, le président de la République a accepté d’abonner les administrations publiques aux journaux privés de leur choix. D’ailleurs, le président veut qu’on déploie des policiers ou des gendarmes au niveau des entreprises de presse pour assurer la sécurité des biens et des personnes. Sur ce, il a accepté le principe et a demandé qu’« une telle mesure soit effective dans les plus brefs délais ».

Madiambal Diagne et Cie ont demandé la restitution au groupe Sud Communication du terrain qui lui avait été octroyé par l’Etat et qui avait fait l’objet d’une expropriation forcée. Ainsi, le président Wade a donné des instructions à son Directeur de Cabinet et à la Secrétaire générale de la Présidence de la République de prendre les dispositions pour restituer le terrain au groupe Sud Communication. Sur le démarrage de la télévision Futurs Medias, le Président de la République « a manifesté une ouverture d’esprit mais a souhaité rediscuter de cette question avec le Cdeps afin de lever certaines équivoques ».

Abdouloaye Badji

(Source : Seneweb, 8 janvier 2010)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 256 010 abonnés
- 215 687 résidentiels (84%)
- 40323 professionnels (16%)
- Taux de pénétration : 1,52%

(ARTP, 30 septembre 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 742 292 abonnés
- Taux de pénétration : 118,18%

(ARTP, 30 septembre 2021)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)