twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Retour à la normale de la connectivité Internet dans 6 pays d’Afrique, touchés par la panne sur le câble ACE

lundi 9 avril 2018

Le Consortium Africa Coast to Europe (ACE), le gestionnaire du câble sous-marin de fibre optique qui porte le même nom, a procédé à son dépannage. La rupture de l’infrastructure télécoms à haut débit, aux larges de Nouakchott en Mauritanie, avait causé des perturbations du service Internet chez plusieurs opérateurs et fournisseurs d’accès pendant de nombreux jours. Les pays qui avaient le plus été touchés par la panne sont ceux qui ne possèdent que la seule connexion au câble sous-marin ACE. Il s’agit de la Mauritanie, la Sierra Leone, le Liberia, la Guinée Bissau, la Guinée et la Gambie.

En Mauritanie, les clients des opérateurs télécoms Chinguitel, Mattel et Mauritel, filiales respectives de Sudatel Group, de Tunisie Télécom et de Maroc Telecom ont peiné pendant plusieurs jours à accéder à Internet. En Sierra Leone, les perturbations de la connectivité data ; survenues au lendemain de la victoire de Julius Maada Bio, le candidat de l’opposition, à l’élection présidentielle du 31 mars 2018, ont même suscité chez les populations, des soupçons de restriction par le gouvernement de l’accès à Internet. La Commission Nationale des Télécommunications (Natcom) s’était empressée de rassurer les consommateurs sur la non-implication des autorités sierra- léonaises dans cette situation.

Jusqu’à la réparation de la panne, le consortium ACE n’a fourni aucune précision sur les causes exactes de la rupture du câble sous-marin de fibre optique aux larges de la Mauritanie. De nombreux consommateurs qui ont vu leur forfait arrivé à expiration sans l’avoir pleinement consommé, appellent déjà les opérateurs télécoms à un dédommagement.

(Source : Agence Ecofin, 9 avril 2018)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 076 337 abonnés Internet

  • 9 793 802 abonnés 2G+3G+4G (98,15%)
  • 148 476 clés et box Internet (0,97%)
  • 116 093 abonnés ADSL (0,76%)
  • 17 966 abonnés bas débit (0,12%)

- Liaisons louées : 21 175

- Taux de pénétration des services Internet : 66,05%

(ARTP, 31 mars 2018)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 289 426 abonnés
- 221 272 lignes résidentielles (76,45%)
- 68 084 lignes professionnelles (23,52%)
- 70 lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,89%

(ARTP, 31 mars 2018)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 984 934 abonnés
- Taux de pénétration : 104,78%

(ARTP, 31 mars 2018)

FACEBOOK

- 2 900 000 utilisateurs

(Facebook Ads, décembre 2017)