twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Retard dans le lancement de Promobile et préjudices subis : Mbackiou Faye engage la responsabilité de l’Etat et annonce une plainte contre Free

vendredi 10 janvier 2020

Face à la presse hier, jeudi 9 janvier 2020, Mbackiou Faye, PDG de Promobile, est revenu sur le diffèrent qui l’oppose à l’opérateur de téléphonie mobile Saga Africa limited, propriétaire de la marque téléphonie Free Sénégal. A en croire, Mbackiou Faye PDG de Promobile, ayant rempli toutes les conditions nécessaires pour lancer sa puce, il se trouve toujours confronté à des écueils. « Au moment où je vous parle, nous avons plus de 300 employés qui émargent tout les mois et cela depuis 9 mois. Et chaque fois que nous avons arrêté une date pour le lancement, on nous sert des alibis pour dire que sur le plan technique, on n’est pas encore prêt. Et ça commence à devenir tellement récurant, du fait du dilatoire de notre partenaire Free Sénégal ».

Face à ces difficultés, le PDG de Promobile interpelle l’Etat invité à prendre des mesures. « Des deux choses l’une : ou l’Etat nous regarde fermer l’entreprise et renvoyer les employés ou bien l’Etat qui est un Etat de droit fasse valoir vraiment la force de la loi ».

A côté de ces avocats, il n’a pas écarté l’éventualité de porter plainte pour réclamer une compassassions à Free Sénégal. « L’Etat doit prendre ses responsabilités, des sanctions doivent tomber. Mais nous aussi, nous allons prendre nos responsabilités, nous allons les amener en justice pour tout le préjudice que Promobile a subi.

Des milliards et milliards investis et jusqu’à présent il n’y a pas de réaction de la part de Free. Et, pour cela, la justice sera interpellée », prévient Me El Hadji Diouf, un des avocats de Promobile.

Ndèye Anta Dieng

(Source : Sud Quotidien, 10 janvier 2020)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 529 883 abonnés Internet

  • 13 251 404 abonnés 2G+3G+4G (97,95%)
    • 2G : 28,14%
    • 3G : 49,01%
    • 4G : 22,05%
  • 117 023 clés et box Internet (0,86%)
  • 158 130 abonnés ADSL/Fibre (1,19%)
  • 3 325 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,19%
  • Internet mobile : 98,81%

- Liaisons louées : 22 456

- Taux de pénétration des services Internet : 83,47%

(ARTP, 31 mars 2020)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 211 026 abonnés
- 169 128 lignes résidentielles (80,15%)
- 41 898 lignes professionnelles (19,85%)
- Taux de pénétration : 1,30%

(ARTP, 31 mars 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 948 492 abonnés
- Taux de pénétration : 110,73%

(ARTP, 31 mars 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)