twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Report du premier Bar Camp au Sénégal jusqu’en 2010

dimanche 20 décembre 2009

Initialement prévu pour ce 19/20 décembre, le premier Bar Camp version sénégalaise aura finalement lieu en janvier 2010 plus précisément le 16 et 17 janvier à l’ile de Gorée. L’annonce a été faite par les organisateurs après une réunion de concertation tenue la semaine dernière.

C’est officiel maintenant l’engouement et l’engagement dont le Bar Camp avait bénéficié ces dernières semaines n’auront pas suffi à convaincre de la bonne organisation de cet évènement qui est une première au Sénégal. Finalement il sera organisé le 16 et 17 janvier 2010. Ce report du Bar Camp s’explique selon les organisateurs par les retards notés dans l’organisation de la manifestation. Joint au téléphone le représentant de Google au Sénégal Tidiane Dème explique que « l’organisation d’une telle manifestation demande beaucoup d’efforts et de volonté » selon M. Dème donc la structure (Google) est l’une des sponsors officiels de l’évènement « les organisateurs ont certes la volonté mais ils n’ont pas souvent le temps. » .

Ainsi donc les organisateurs sont obligés de reculer pour mieux sauter afin de prendre le temps de bien faire les choses pour avoir un succès total. Pour rappel le Bar camp est une rencontre, une non-conférence ouverte qui prend la forme d’ateliers-évènements participatifs où le contenu est fourni par les participants qui doivent tous, à un titre ou à un autre, apporter quelque chose au Bar camp. C’est le principe « pas de spectateur, tous participants ». L’évènement met l’accent sur les toutes dernières innovations en matière d’applications Internet, de logiciels libres et de réseaux sociaux. Les inscriptions se poursuivent toujours sur le site goreebarcamp.org/.

Basile Niane

(Source : SénégalMédias, 20 décembre 2009)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)