twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Rencontre Intersyndicale Sonatel et conseillers Président Wade : Dialogue de sourds au palais

mercredi 29 avril 2009

La rencontre entre l’Intersyndicale des travailleurs de la Sonatel et les deux conseillers du chef de l’Etat n’a pas été fructueuse. Face à Karim Wade et Thierno Ousmane Sy, les syndicalistes ont exigé le retrait de France Télécom de la transaction conclue à travers un protocole d’accord signé le mercredi 08 avril.

En présence d’un représentant de la Primature et un conseiller du ministre des Finances, le secrétaire général du Syndicat national des travailleurs de la poste et des télécommunications (SNTPT) Gabou Guèye, a rappelé aux représentants du chef de l’Etat la position des employés de la Sonatel qui veulent que France télécom reste partenaire et non repreneur et qu’elle se limite à ses 42 %.

En ce qui concerne la cession du tiers des actions détenues par l’Etat dans le capital de la Sonatel, ces travailleurs exigent qu’elles soient vendues à des privées nationaux. A les en croire, des banques seraient intéressées.Toujours selon Gabou Guèye, l’Intersyndicale souhaiterait que l’Etat exclut France Télécom de la transaction enclenchée depuis le mercredi 08 avril.

Ce à quoi Karim Wade et Thierno Ousmane Sy ont opposé une fin de non recevoir, car ils ont affirmé avoir reçu mandat de trouver un compromis et non d’exclure France télécom.

Pour rappel, le mercredi 08 avril 2009 que l’Etat du Sénégal a annoncé sa décision de vendre le tiers de ses actions détenues dans le capital de la Sonatel, à France Télécom. Avec cette transaction, la multinationale française deviendrait l’actionnaire majoritaire de l’opérateur historique des télécommunications du Sénégal. L’Intersyndicale de la Sonatel s’est mobilisée pour contrer cette transaction qu’il assimile à un bradage économique.

(Source : Nettali, 29 avril 2009)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 529 883 abonnés Internet

  • 13 251 404 abonnés 2G+3G+4G (97,95%)
    • 2G : 28,14%
    • 3G : 49,01%
    • 4G : 22,05%
  • 117 023 clés et box Internet (0,86%)
  • 158 130 abonnés ADSL/Fibre (1,19%)
  • 3 325 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,19%
  • Internet mobile : 98,81%

- Liaisons louées : 22 456

- Taux de pénétration des services Internet : 83,47%

(ARTP, 31 mars 2020)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 211 026 abonnés
- 169 128 lignes résidentielles (80,15%)
- 41 898 lignes professionnelles (19,85%)
- Taux de pénétration : 1,30%

(ARTP, 31 mars 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 948 492 abonnés
- Taux de pénétration : 110,73%

(ARTP, 31 mars 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)