twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Relance du secteur du numérique au Sénégal : le Cnp et l’Optic lancent l’offensive

vendredi 30 novembre 2018

Le secteur du numérique est sans aucun doute, le levier de développement du futur sur lequel les Etats du monde entier comptent s’appuyer pour relancer leurs économies. C’est ce qu’ont compris les membres du Conseil national du patronat (Cnp) et l’Organisation des professionnels des Tic (Optic) qui ont initié une journée de concertation sur le projet de « Classification des Emplois Métiers – et de Convention Collective dans le secteur du numérique » sous la présidence du Ministre de la Communication, des Télécommunications, des Postes et de l’Economie Numérique.

Un cadre d’échange organisé, ce vendredi à Dakar au cours de laquelle, il a été question de restituer l’étude sur la classification des métiers et de l’emploi dans notre pays. D’après le ministre de la Communication, Abdoulaye Bibi Baldé, cette initiative « permet de dégager les profils souhaités dans le monde de l’emploi ».

Par ailleurs, le ministre qui s’est réjoui de la tenue de cette rencontre a indiqué qu’à travers ce travail, beaucoup de progrès seront obtenus sur la qualité des ressources humaine ainsi que sur le capital humain. Ainsi donc, si l’on se fie à ses explications, il est impératif que l’on puisse accorder une place de choix au dialogue dans les entreprises si l’on veut faire prospérer le monde du travail.

Dans le même sillage, le vice-président du Cnp, Amadou Seck a affiché toute sa satisfaction d’assister à une telle rencontre qui cherche à rapprocher les professionnels du secteur numérique pour avoir un syndicat qui œuvre pour celui-ci qui touche à tous les secteurs d’activités du pays.

Poursuivant, le second de Baidy Agne de dire toute sa satisfaction sur la mise en place du Conseil national du numérique qui contribue à gérer le monde du numérique au Sénégal. Revenant sur la journée de ce matin, M Seck a soutenu que, celle-ci, a pour objectif d’avoir une meilleure visibilité sur les types d’emplois et de métiers, les types de contrats sociaux en cours, et surtout de se projeter vers l’Avenir du Travail dans le secteur de l’économie numérique : emplois, formation, qualification, certification, flexibilité, législation sociale, etc.

Aliou Kane

(Source : Actusen, 30 novembre 2018)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 8 761 804 abonnés Internet

  • 8 483 435 abonnés 2G+3G+4G (96,9%)
  • 1131 453 clés et box Internet (1,5%)
  • 117 807 abonnés ADSL (1,3%)
  • 17 965 abonnés bas débit (0,2%)

- Liaisons louées : 21 044

- Taux de pénétration des services Internet : 57,44%

(ARTP, 30 juin 2018)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 292 468 abonnés
- 223 179 lignes résidentielles (76,31%)
- 69 218 lignes professionnelles (23,67%)
- 71 lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,92%

(ARTP, 30 juin 2018)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 141 304 abonnés
- Taux de pénétration : 105,80%

(ARTP, 30 juin 2018)

FACEBOOK

- 2 900 000 utilisateurs

(Facebook Ads, décembre 2017)