twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Rebondissement dans l’affaire ARTP : Deux magistrats eu un colonel dans le viseur

mercredi 19 mai 2010

Rebondissement dans l’affaire des deux milliards de primes de l’Agence de régulation des télécommunications et des postes (Artp). Nos satellites qui n’avaient pas arrêté de suivre cette affaire nous signalent que ce scandale, qui avait secoué le pays le mois dernier, après un article bien pimenté de « La Gazette », va revenir en surface.

Et cette fois, ce n’est pas l’ex-Dg Goumalo qui est visé, mais bien les deux magistrats (Issakha Guèye et Omar Diouf) et le Colonel Cheikh Tidiane Touré, directeur des Transmissions des Armées. Qu’est-ce qui explique donc ce rebondissement plutôt inattendu ? Des avocats de l’ex-Dg de l’Artp ont adressé un courrier, pour le moins explosif, à l’Agent judiciaire de l’Etat. Dans lequel courrier, ils dénoncent une justice à double vitesse et demandent la saisine des juridictions compétentes pour que les magistrats Issakha Guèye et Omar Diouf, ainsi que le Colonel Cheikh Tidiane Touré, puissent déférer à la Justice. Les magistrats cités dans cette affaire devaient, en vérité, être présentés à la Justice pour comparaître devant leurs pairs.

Mais selon nos sources dignes de foi, ils n’ont jamais été entendus par leurs collègues de la Cour suprême, contrairement à ce qui a été savamment distillé dans la presse. Et pourtant, membres du Conseil de régulation de l’Artp, ils sont responsables, du moins en droit, des faits incriminés, au même titre que l’ex-Président du conseil de régulation des télécommunications, Abdoulaye Sakho, par ailleurs membre de la Commission nationale de lutte contre la corruption et la concussion. Qui a consigné la somme de 57 millions de FCfa pour bénéficier d’une liberté provisoire.

Nos satellites nous signalent que l’Agence judiciaire qui a effectivement reçu le courrier des avocats compte donner suite à cette affaire. Les arguments avancés par ces derniers, qui dénoncent une justice sélective, sont tels que l’Agence judiciaire de l’Etat aura du mal à étouffer cette affaire. Aussi, le 1er Président de la Cour suprême, le très rigoureux Papa Oumar Sakho, attend que le dossier lui soit imputé pour lui donner une suite.

Dans le même temps, on nous signale que l’Inspection générale de l’administration de la Justice pourrait être activée de même que la Chambre d’accusation, pour le cas précis du colonel Cheikh Tidiane Touré. L’affaire des primes de l’Artp avait éclaté suite à une enquête de l’Inspection générale d’Etat. Les membres du Conseil de régulation de cette agence s’étaient partagé, de façon indue, la somme de 2 milliards de FCfa. La justice qui s’était saisie de cette affaire, suite à une plainte de l’Agence judiciaire de l’Etat, avait inculpé et placé sous mandat de dépôt le Directeur général de la boîte, Daniel Goumalo Seck, au moment des faits.

Ce dernier avait réussi à avoir une liberté provisoire, au bout de six jours d’incarcération, après consignation de 136 millions de FCfa. Une autre affaire, liée toujours aux transactions dans la licence de Sudatel, a été révélée par « La Gazette » qui ne connaît, cependant, aucune suite judiciaire.

(Source : L’Observateur, 19 mai 2010)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)