twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Radio Convergence Fm : L’Afrique sur ondes positives

samedi 6 septembre 2008

Lancée il y a trois mois, Convergence Fm est la première radio à vocation panafricaine dans le paysage radiophonique sénégalais. Le credo de ses initiateurs : l’Afrique doit prendre toute sa place dans le concert des continents. L’objectif, à terme, est la promotion d’un ‘Etat fédéral africain’. Pour l’heure, Convergence Fm n’émet qu’au Sénégal, mais elle devrait être disponible sur le satellite et sur le net avant la fin de l’année.

Convergence Fm parle d’Afrique - de la grande Afrique. ‘On ne fait pas dans la politique politicienne ou les chiens écrasés’, avertit d’emblée son directeur, Diadji Touré.

Celui qui a débuté à la Rts, puis consacré la moitié de sa carrière à l’administration, en tant que conseiller en communication, se dit ‘journaliste dans l’âme’. Alors quand, il y a trois mois, on lui a proposé de prendre les rênes de cette toute nouvelle radio, il n’a pas hésité. ‘J’ai acquis une certitude en voyageant, dit-il. Les Africains doivent se faire considérer pour ce qu’ils sont, et pas pour ce qu’ils sont censés représenter’. Une conviction en phase avec l’idéologie du Mouvement panafricain sénégalais, dont Convergence Fm n’est qu’un support de plus dans une constellation qui comprend une publication-le Temps du continent-, une imprimerie, une maison d’édition et, bientôt, une chaîne de télévision.

Si le terme ‘idéologie’ peut faire peur, Touré tient à rassurer. Point de dogmatisme dans le message : il s’agit de porter sur l’Afrique un regard ‘bienveillant, mais pas complaisant’. Pas question donc de taire ce qui va mal. Convergence Fm entend, au contraire, prêcher par l’exemple. ‘On traite beaucoup de la Mauritanie, qui selon nous, a pris le mauvais chemin. C’est un cas à méditer.’

Mais, en réalité, ce sont avant tout les réussites de l’Afrique qui sont à l’honneur : art, culture, sport... Tout est prétexte à montrer qu’ ’il y a de quoi ne pas désespérer’. L’’Afrique qui bouge’ est mise en valeur à travers une grille diversifiée : quatre bulletins d’informations quotidiens - en français uniquement -, des dossiers sous forme de ‘focus’, et une émission pédagogique, Campus Fm, diffusée tous les week-ends, dans laquelle des professeurs d’université viennent donner des cours dans leur domaine de spécialisation.

C’est aussi par la programmation musicale, éclectique, que l’africanité est célébrée. ‘Même la salsa a des racines africaines !’, s’enthousiasme Touré. Situés sur l’avenue Bourguiba, les locaux de Convergence Fm n’ont rien à envier à ceux des plus grandes radios de la capitale. On sent que le financement est généreux. Qui sont les mécènes ? ‘Des personnalités du monde politique, culturel et artistique’, répond Touré d’un air énigmatique. Dans la grande salle de rédaction, une équipe restreinte s’affaire dans une ambiance studieuse. ‘La ligne éditoriale m’a plu, confie un jeune journaliste. C’est une expérience différente de ce que j’ai connu jusque-là. Ici, on ne traite pas l’information à chaud, ce qui nous permet d’avoir une approche plus réfléchie, plus élaborée.’

Pour l’heure, la radio n’a pas encore trouvé son public, même si Touré assure avoir des retours positifs : ‘On nous écoute dans les taxis, chez le coiffeur, dans les restaurants, et ce partout dans le pays, grâce à des antennes relais.’

Une prouesse pour une si jeune radio, mais une diffusion modeste quand on veut être une vitrine à l’échelle internationale. La mise en ligne d’un site Internet, ‘où les auditeurs pourront nous écouter partout en continu’, est ‘une bataille que nous comptons gagner très rapidement’, assure-t-il. En attendant, c’est une campagne de publicité à l’échelle nationale qui va être lancée. Pour que se brancher sur la fréquence 103.6 ne soit plus le fruit du hasard.

Marina Bellot

(Source : Wal Fadjri, 6 aout 2008)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)