twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Rack Centre veut construire un centre de données de 12 MW à Lagos, au Nigeria

mardi 25 avril 2023

Alors que la transformation numérique s’accélère en Afrique, on assiste à une recrudescence des investissements sur le marché africain des centres de données. Récemment, la société Onix Data Centres a lancé son deuxième centre de données en Afrique de l’Ouest à Dakar, au Sénégal.

L’opérateur nigérian de centre de données neutres de niveau 3 Rack Centre a annoncé qu’il envisage de construire une nouvelle installation à Ikeja, dans l’État de Lagos. Dénommée Rack Centre LGS 2, la nouvelle infrastructure s’étendra sur une surface de 20 000 m2 — et sera dotée d’une capacité informatique de 12 MW ; ce qui permettra de porter l’espace locatif net de la société à 3 240 m2 — avec une puissance informatique totale de 13,5 MW.

Selon la société, cette initiative s’inscrit dans le cadre de son ambition de décupler sa capacité afin de répondre à la demande croissante de colocation de données, d’interconnexion et de cloud en Afrique de l’Ouest. En septembre 2020, la société avait annoncé un programme d’investissement de 100 millions à cet effet. En 2021, elle a doublé sa capacité à 1,5 MW et a ajouté 600 m2 — d’espace blanc.

Cet investissement intervient dans un contexte où les investissements se multiplient en Afrique afin de combler le déficit en matière de capacité de centre de données alors que la transformation numérique s’accélère sur le continent. Selon le rapport «  Data Centres in Africa  » réalisé par Oxford Business Group en partenariat avec Africa Data Centres Association (ADCA), le continent entier a besoin de 700 installations et de 1 000 MW de capacité informatique pour répondre à la demande et se hisser au niveau de l’Afrique du Sud, leader du marché.

«  Le centre de données du campus de Lagos est devenu le plus grand centre d’infrastructure numérique neutre pour les opérateurs et les nuages en Afrique de l’Ouest, et avec cette expansion, nous avons l’intention de continuer à développer notre écosystème prospère  », Ezekiel Egboye (photo), directeur de l’exploitation de Rack Centre.

Isaac K. Kassouwi

(Source : Agence Ecofin, 25 avril 2023)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 17 227 783 abonnés Internet

  • 16 672 913 abonnés 2G+3G+4G (96,87%)
    • 2G : 16,10%
    • 3G : 28,11%
    • 4G : 55,79%
  • 247 760 abonnés ADSL/Fibre (1,45%)
  • 305 746 clés et box Internet (1,77%)
  • 1364 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,44%
  • Internet mobile : 98,56%

- Liaisons louées : 4 420

- Taux de pénétration des services Internet : 97,12%

(ARTP, 31 décembre 2022)

- Débit moyen de connexion mobile : 23, 10 Mbps
- Débit moyen de connexion fixe : 21, 77 Mbps

(Ookla, 31 janvier 2023)


- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%
(Internet World Stats 31 décembre 2018)


- 8861 noms de domaine actifs en .sn
(NIC Sénégal, décembre 2022)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 297 046 abonnés
- 256 076 résidentiels (86,21%)
- 40 970 professionnels (13,79%)
- Taux de pénétration : 1,67%

(ARTP, 31 décembre 2022)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 20 854 830 abonnés
- Taux de pénétration : 117,57%

(ARTP, 31 décembre 2022)

FACEBOOK

3 050 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 17,4%

- Facebook : 2 600 000

- Facebook Messenger : 675 200

- Instagram : 931 500

- LinkedIn : 930 000

- Twitter : 300 000

(Datareportal, Janvier 2023)

PRÉSENTATION D’OSIRIS

batik