twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

RDC : implémentation officielle du préfixe national « 605 » du code-barres

mardi 19 avril 2022

Le ministre du Numérique, Désiré-Cashmir Eberande a officiellement lancé le préfixe national « 605 » du code-barres national, lundi 18 avril, lors d’une conférence sur l’implémentation de cette technologie en République Démocratique du Congo.

La République Démocratique du Congo poursuit sa marche vers la transformation digitale. Après l’intégration du digital dans le système éducatif, c’est le tour de l’adoption du code-barres, dont l’implémentation a été officialisée par le ministre du Numérique.

A travers cette technologie, les autorités congolaises veulent assurer « la traçabilité des produits manufacturés et de la production locale ». La technologie du code-barres est un système visuel d’identification standard reconnu sur l’échiquier international. La RDC adopte à cette technologie après son entrée au sein de la Communauté des Etats d’Afrique de l’Est (EAC) et dans l’espace de libre-échange (ZLECAF), entre autres. Pour Jules Mudarhi, Master en Supply Chain Management, « cette technologie va accroitre la compétitivité des produits congolais sur le marché international ». Elle peut apporter un plus dans « la maximisation des recettes, la numérisation de l’administration et la lutte contre la contrefaçon », ajoute-t-il.

L’implémentation du « code-barres » s’inscrit dans le cadre du plan national du numérique à l’horizon 2025, ayant pour objectif de faire du « numérique congolais, un levier d’intégration, de bonne gouvernance, de croissance économique et de progrès social ». Notons qu’en décembre 2021, le ministre du numérique a annoncé l’octroi à la République Démocratique du Congo du préfixe international « 605 » par l’International Barcode Network (IBN).

(Source : CIO Mag, 19 avril 2022)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 256 010 abonnés
- 215 687 résidentiels (84%)
- 40323 professionnels (16%)
- Taux de pénétration : 1,52%

(ARTP, 30 septembre 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 742 292 abonnés
- Taux de pénétration : 118,18%

(ARTP, 30 septembre 2021)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)