twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

RASCOM lance la construction du premier satellite africain

mercredi 18 juin 2003

RASCOM, organisation commerciale intergouvernementale africaine de communications par satellite créée en 1992, a franchi une étape importante dans la mise en ouvre de son programme.

RASCOM a réalisé ce jour, à travers la société du projet, RascomStar-QAF, un opérateur panafricain de communications par satellite ayant son siège à Port Louis, Ile Maurice, le bouclage du financement provoquant ainsi le démarrage effectif de la construction du premier satellite RASCOM spécialisé pour l’Afrique avec l’entrée en vigueur du contrat signé par la Société RascomStar-QAF et le constructeur Alcatel Space pour la livraison en orbite du satellite. Ceci intervient à la suite de la première réunion du Conseil d’Administration de RascomStar-QAF tenue à Port Louis, à l’Ile Maurice le 28 mai 2003 dans la tour de Mauritius Telecom.

Dans le cadre de l’accord conclu avec l’Organisation Régionale Africaine de Communications par Satellite (RASCOM), la société à responsabilité limitée RascomStar-QAF doit mettre en oeuvre à partir de 2006, le premier système de communications par satellites spécialisés pour l’Afrique, couvrant l’ensemble du continent et les îles associées en bandes C et Ku, et permettant de relier directement tous les pays africains entre eux.

Le satellite fournira sur toute l’étendue de l’Afrique y compris dans les zones rurales et isolées des services fixes de très grande qualité et à faible coût pour la voix, les données, les télécommunications, l’accès internet à grand débit ainsi que la vidéo, la télévision et la radiodiffusion sonore.

Il convient de rappeler qu’en 1999, l’appel d’offres international lancé par RASCOM avait été gagné par Alcatel Space en vue de constituer un partenariat stratégique avec RASCOM et créer une société du projet pour concevoir développer, financer, construire, lancer et exploiter, dans le cadre d’un Accord d’Exécution, un système par satellite qui devra être mis en orbite géostationnaire à la position 2,9° Est.

"Nous devons souligner ici et maintenant que ce succès n’aurait pas pu être réalisé sans l’effort conjugué de tous les pays africains et des opérateurs de télécommunications qui ont, sans réserve, soutenu RASCOM à toutes les étapes de la mise en oeuvre de son programme" a dit Goundé Désiré ADADJA, Directeur Général/CEO de RASCOM. "Pour une fois, l’Afrique, grâce au système RASCOM, disposera d’une connectivité complète entre tous les pays africains, réduira son fossé numérique et participera activement à la société mondiale de l’information. C’est un rêve devenu réalité" a ajouté M. ADADJA.

Sur RASCOM

RASCOM, une organisation panafricaine intergouvernementale, commerciale de communications par satellite, est l’expression de la volonté des gouvernements africains et des opérateurs de télécommunications de conjuguer leurs efforts en vue de fournir au continent africain une infrastructure de télécommunications utilisant la technologie spatiale qui, non seulement apporte une réponse globale à tous les besoins en télécommunication identifiés en Afrique, mais qui va, plus particulièrement, fournir des services de télécommunications à faibles coûts, faisant ainsi de l’accès universel une réalité en Afrique. RASCOM est aujourd’hui composée de 44 pays africains. Pour réaliser sa mission, elle a établi un partenariat stratégique avec RascomStar-QAF qui a, dans le cadre d’un Accord d’Exécution, la responsabilité de mettre en oeuvre le système RASCOM de télécommunications par satellites spécialisés pour l’Afrique.

Pour de plus amples informations, veuillez visiter le site web : www.rascom.org/.

Sur RascomStar-QAF

RascomStar-QAF est une société privée enregistrée à Port Louis, à l’Ile Maurice, qui, suivant un partenariat stratégique avec RASCOM, est chargée de mettre en oeuvre et d’exploiter le système RASCOM de télécommunications par satellites spécialisés pour l’Afrique qui offre toute une gamme de services pour toute la communauté des télécommunications, des opérateurs publiques aux opérateurs privés, des sociétés de diffusion télévisuelle aux prestataires de services internet.

Communiqué de presse de RASCOM

(Source : Rascom 16 Juin 2003)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 12 045 735 abonnés Internet

  • 11 779 800 abonnés 2G+3G+4G (97,8%)
    • 2G : 25,88%
    • 3G : 53,06%
    • 4G : 21,06%
  • 108 945 clés et box Internet (0,90%)
  • 152 047 abonnés ADSL/Fibre (1,29%)
  • 1766 abonnés bas débit (0,02%)
  • 3 177 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,70%

- Liaisons louées : 22 060

- Taux de pénétration des services Internet : 74,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 207 592 abonnés
- 165 915 lignes résidentielles (79,92%)
- 41 677 lignes professionnelles (20,08%)
- Taux de pénétration : 1,28%

(ARTP, 31 décembre 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 880 594 abonnés
- Taux de pénétration : 110,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)