twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Protection des données à caractère personnel : le respect de la vie privée sur l’Internet en débat

mercredi 29 janvier 2020

La Journée internationale de la protection des données personnelles a été célébrée hier, mardi 28 janvier. Au Sénégal, la Commission de protection des données personnelles a fêté cette journée à Dakar, sous le thème de « La protection des données à caractère personnel et le respect de la vie privée sur l’internet ».

Selon le directeur des Affaires juridiques de la Commission de protection des données personnelles, Mamoudou Niang, cette Journée internationale, célébrée depuis 14 ans, permet à tous les pays à travers les autorités de protection des données personnelles de discuter sur des thèmes liés aux données personnelles, à la vie privée et d’organiser des activités de sensibilisations et de vulgarisations des droits qui sont reconnus par nos différentes législations pour le respect de la vie privée et de la protection des données.

S’agissant du thème retenu cette année, Mamoudou Niang explique que « c’est un choix consensuel avec les coorganisateurs. Et le choix a été accès sur internet ; la protection des données sur internet et de la vie privée dans les réseaux sociaux et sur internet de manière général. C’est un sujet d’actualité, un sujet qui interpelle les jeunes, les moins jeunes. Et, cela nous aidera à donner des astuces, des conseils et des recommandations et de rappeler le cadre juridique qui existe au Sénégal », a ajouté le paneliste.

Pour une bonne conduite des jeunes sur internet, face aux dérives de l’internet, le juriste est d’avis qu’« il faut situer les responsabilités avant de donner des recommandations. Souvent, c’est par négligence, que la personne soit coupable ou non, que des fois des données qui les concernes sont divulgués ou amenées à être divulguer ».

Aussi peuvent-elles « être victime de chantage, d’harcèlement et d’autres fraude qui sont liées à leur dignités. Internet, c’est un espace qui est ouvert. Et quand la personne n’a pas le control d’une technologie, il faut respecter toujours le mode d’emploi. La personne peut partager, discuter, mais il faut toujours poser la question : « est-ce que ce que je suis en train de faire est notoire ou pas ? », ou vérifier les paramètres avant d’envoyer et revoir le destinataire. Il faut vérifier l’envoi et la réception. C’est comme avec le médicament, lorsque vous respectez le mode d’emploi du médicament, vous êtes guéris, mais lorsque vous ne respectez pas le mode d’emploi, cela peut être fatal », a martelé M. Niang.

Revenant sur le phénomène des vidéos surveillances au Sénégal, le paneliste rappelle que conformément à la loi qui existe depuis 2008, la déclaration de la vidéo surveillance est une obligation qui est sanctionnée d’un point de vue pénal. La loi de 2016 qui actualise le Code pénal a prévu des sanctions dans ce sens ; des sanctions contenues dans la loi 2008-12 qui est relative à la protection des données à caractère personnel. Il appelle ainsi à améliorer la communication allant dans le sens de responsabiliser davantage ceux qui ont en charge des donnés à caractère personnel.

Ablaye Male

(Source : Sud Quotidien, 29 janvier 2020)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 529 883 abonnés Internet

  • 13 251 404 abonnés 2G+3G+4G (97,95%)
    • 2G : 28,14%
    • 3G : 49,01%
    • 4G : 22,05%
  • 117 023 clés et box Internet (0,86%)
  • 158 130 abonnés ADSL/Fibre (1,19%)
  • 3 325 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,19%
  • Internet mobile : 98,81%

- Liaisons louées : 22 456

- Taux de pénétration des services Internet : 83,47%

(ARTP, 31 mars 2020)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 211 026 abonnés
- 169 128 lignes résidentielles (80,15%)
- 41 898 lignes professionnelles (19,85%)
- Taux de pénétration : 1,30%

(ARTP, 31 mars 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 948 492 abonnés
- Taux de pénétration : 110,73%

(ARTP, 31 mars 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)