twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Protection des données personnelles, l’Afrique pour une coopération plus étroite entre les autorités

mardi 19 mai 2015

Les enjeux politiques, économiques et sociaux de la protection des données personnelles en Afrique était à l’ordre du jour d’un forum ouvert, ce mardi à Dakar et regroupant plusieurs représentants de 14 pays africains.

Selon Mouhamadou Lô, le président de la Commission de protection des données personnelles (CDP) du Sénégal, cette rencontre placée sous le thème « comprendre les enjeux et savoir protéger les données personnelles est un cadre d’échange entre les acteurs de la protection de la vie privée dans l’environnement numérique.

Selon M. Lo la protection des données personnelles contribue à garantir les droits fondamentaux et à consolider la démocratie. « Elle est le socle du développement de l’économie numérique. Il ne s’agit plus de vie privée mais désormais de sécurité, de la sauvegarde « des libertés d’expression, d’aller et venir, d’entreprendre et d’autodétermination de la personne » a-t-il souligné. Par ailleurs, il a précisé que, les données « sont devenues des armes de conquête, des instruments de pouvoir pour les états et les entreprises, particulièrement les multinationales » et pour freiner ce phénomène, M Lo pense que le « souci de la garantie des droits fondamentaux pour tout citoyen implique la mise en place effective d’une autorité indépendante.

La mise en place d’un cadre de coopération plus étroite entre les autorités de protection de données africaines est envisagée au sortir de ce forum pour mieux faire face aux dérives, notamment en ce qui concerne leur confidentialité, héritées de l’avènement des nouvelles technologies.

Birame Ndour

(Source : L’Observateur, 19 mai 2015)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 256 010 abonnés
- 215 687 résidentiels (84%)
- 40323 professionnels (16%)
- Taux de pénétration : 1,52%

(ARTP, 30 septembre 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 742 292 abonnés
- Taux de pénétration : 118,18%

(ARTP, 30 septembre 2021)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)