twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Promotion start-up Sénégal : La loi adoptée par l’Assemblée Nationale

vendredi 27 décembre 2019

La Loi relative à la création et à la promotion de la star-up au Sénégal a été adopté ce 27 décembre. Madame le ministre de l’économie numérique et des télécommunications, Ndèye Tické Ndiaye a fait face aux parlementaires pour défendre le projet.

Promotion des start-ups

Le projet de Loi Numéro 17/2019 relatif à la création et à la promotion de la Start-up au Sénégal. Le texte a été adopté par les députés ce 27 décembre 2019. Face au député, Madame le ministre Ndèye Tické Ndiaye explique qu’il a pour objet de mettre en place un cadre incitatif spécifique à la création et à la promotion de la startup dans le pays. Le texte apporte, à cet effet, les innovations suivantes :

- la création d’un cadre spécifique d’appui et de gouvernance des start-ups de droit sénégalais ;
- la mise en place d’un régime juridique adapté pour l’enregistrement et la labellisation des start-ups sénégalaises ;
- la création d’un centre de ressources dédiées aux start-ups Sénégalaises, en vue notamment de faciliter les procédures de labellisation ainsi que l’effectivité des mécanismes d’appui mis en place ;
- la consécration d’un paquet de mesures incitatives pertinentes qui s’alignent à l’impératif de promotion et d’appui au développement de la start-up sénégalaise.

Contenu du projet de Loi

Le projet de loi comprend cinq (5) chapitres dont le premier porte sur les dispositions générales, le second traite du cadre institutionnel et organisationnel du dispositif, le troisième est consacré aux mesures incitatives consenties aux start-up, le quatrième a trait à la responsabilité et aux sanctions et le cinquième évoque les dispositions finales.

(Source : Sénégo, 27 décembre 2019)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)