twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Procès Sonatel/Momar Ndao : Le consumériste entre dérobade et déballages sur Cheikh T. Mbaye

vendredi 18 novembre 2011

Après plusieurs renvois, le procès en diffamation opposant la Sonatel au président de l’Association des consommateurs du Sénégal s’est finalement tenu ce jeudi 17 novembre. En attendant le délibéré du tribunal prévu le tenu le 17 décembre prochain, Momar Ndao s’est débiné par rapport à certains propos prêtés à lui et contenus dans la citation. Aussi a-t-il versé dans des déballages concernant le Dg de la Sonatel.

La presse a vraiment bon dos. Car, à l’image de certaines autorités traduites à la barre pour diffamation, le président de l’Ascosen semble vouloir se débiner en se déchargeant sur la presse. Momar Ndao a en effet accusé les journalistes d’avoir changé certains de ses propos.

Lorsque le président du tribunal lui demandait s’il maintenait certains de ses propos mentionnés dans la citation le représentant des consommateurs au Conseil économique et social a répondu : « Non Monsieur le président je ne l’ai pas dit. Ce que j’ai dit, je l’ai écrit. J’ai dit autre chose qui ressemble à cela ».

M. Ndao a outefois reconnu avoir dit que « la Sonatel a menti sur toute la ligne concernant les conséquences de la surtaxe sur les appels entrants ».

Ces précisions faites, Momar Ndao s’est lancée dans des explications plaidant pour l’application du décret présidentiel sur la surtaxe.

« Si la Sonatel dit qu’elle perd et qu’elle va fermer, ce n’est pas vrai. La réalité c’est que malgré la surtaxe, les gens continuent d’appeler (...) Il n’y a pas de diminution dans les rentrées d’argent au Sénégal. Le tarif a été augmenté avant même la surtaxe », avance le prévenu qui allègue ses propos par le rapport 2009- 2010 de la société de téléphonie.

Pis, le consumériste est même allé jusqu’à faire des déballages sur le directeur général de la Sonatel. Il a fait savoir que lors du conseil interministériel sur les appels entrants, Cheikh Tidiane Mbaye a proposé au président de renoncer au décret et qu’il allait donner l’argent les 60 milliards par d’autres voies.

Et d’ajouter que le Dg l’a même appelé en personne en lui disant ceci : « il ne faut pas que le décret passe car je ne veux pas être contrôlé tout le temps. Cette affaire est une affaire de bandit ».

Poursuivant ses déballages, Momar Ndoa a fait savoir que le Dg a tenté de le convaincre en évoquant le recrutement d’un de ses neveux.

Toutes ces allégations ont été battues en brèche par les avocats de la Sonatel qui ont également contesté l’existence du rapport évoqué par le prévenu. Aussi Mes Papa Leyti Ndiaye et El Hadj Diouf ont-ils soutenu que Momar Ndao n’a pas apporté la preuve de la véracité de ses propos. C’est pourquoi, ils ont réclamé la somme de 100millions de francs Cfa au titre de dommages et intérêt.

La défense a réitéré les propos du prévenu avant de plaider la relaxe. Appuyant le consumériste, Me Demba Ciré Bathily a soutenu qu’on a voulu créer un environnement négatif sur la surtaxe.

A noter qu’outre la demande de relaxe, Me Bathily a soulevé une exception de nullité arguant que les propos jugés diffamatoires n’ont pas été articulés dans la citation. Il a également laissé entendre que les articles qui répriment les faits incriminés n’ont pas visés. Les exceptions ont été jointes au fond.

Délibéré le 15 décembre prochain.

(Source : Nettali, 18 novembre 2011)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 449 579 abonnés Internet

  • 10 183 289 abonnés 2G+3G+4G (97,47%)
  • 115 978 clés et box Internet (1,11%)
  • 130 612 abonnés ADSL (1,25%)
  • 17 961 abonnés bas débit (0,17%)
  • 1739 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 006

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 30 septembre 2018)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 299 774 abonnés
- 234 433 lignes résidentielles (78,20%)
- 65 257 lignes professionnelles (21,80%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,96%

(ARTP, 30 septembre 2018)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 403 402 abonnés
- Taux de pénétration : 107,52%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 3 100 000 utilisateurs
- Taux de pénétration de Facebook : 32%

(Facebook Ads, décembre 2018)