twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Procès Abdou Latif Coulibaly contre Thierno Ousmane Sy ce mardi au tribunal correctionnel

mardi 14 septembre 2010

C’est aujourd’hui que se déroule le procès entre le journaliste Abdou Latif Coulibaly et Thierno Ousmane Sy, conseiller NTIC du président de la République. Déjà le journaliste qui se dit "victime" d’un complot a battu le rappel des troupes. Après le jury populaire, du reste très controversé, le journaliste a mobilisé sa ville natale de Sokone qui a marché dimanche pour dénoncer les tracasseries judiciaires de Coulibaly. La dernière sortie en date est celle des dix mouvements citoyens dirigés par Cheikh Tidiane Gadio, connu pour sa proximité avec le journaliste. Selon eux, « le rôle central de dénonciation et de mise à nu des pratiques du régime que joue le journaliste d’investigation Abdou Latif Coulibaly, depuis son livre, sur l’assassinat de Maitre Seye, en passant par ses autres ouvrages de dénonciation des scandales de la Lonase et de l’Anoci et enfin sa grande enquête sur les dessous de l’octroi de la licence de Sudatel, ont fini de faire de lui, la bête noire du régime de Abdoulaye Wade et de son fils ».

Ces mouvements citoyens pensent que « les différents procès intentés contre Abdou Latif Coulibaly et son organe ne sont que des prétextes pour museler la presse et constituent une atteinte grave aux libertés démocratiques. Ils s’inscrivent également dans cette logique d’acharnement à fabriquer ou à instrumentaliser des dossiers, pour des règlements de compte politiques destinés à intimider, voire détruire, tous les patriotes décidés à dénoncer la mal gouvernance endémique qui caractérise le régime de Abdoulaye Wade ».

De son côté, Thierno Ousmane Sy, a fait la semaine dernière une sortie accompagnée avec son avocat. Il est largement revenu sur le prix de la licence : « Quand on reçoit la devise, on applique le taux d’échange du jour du transfert. Sudatel s’était engagé à payer 200 millions de dollars, selon une durée bien précise. Et ils ont payé bien avant la date fixée », dit-il. Le conseiller de Me Wade en Tic a fait savoir que par rapport au Congo, à la Guinée et à la Mauritanie, le prix de la 3ème licence du Sénégal est beaucoup plus élevé. « Et ça je ne l’ai pas réussi seul. Le président m’a demandé de piloter ce projet avec les différents démembrements de l’Etat qui interviennent dans le secteur, notamment le ministère des Télécommunications et l’Agence de régulation et des télécommunications (Artp). Je n’ai pas travaillé en solo », indique-t-il. Thierno Ousmane Sy compte aborder son procès du 14 septembre prochain de manière sereine.

El Malick Seck

(Source : Politicosn, 14 septembre 2010)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 14 825 111 abonnés Internet

  • 14 016 086 abonnés 2G+3G+4G (97,90%)
    • 2G : 23,96%
    • 3G : 43,14%
    • 4G : 32,90%
  • 177 363 abonnés ADSL/Fibre (1,21%)
  • 134 098 clés et box Internet (0,90% )
  • 2 258 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,20%
  • Internet mobile : 98,80%

- Liaisons louées : 22 706

- Taux de pénétration des services Internet : 88,74%

(ARTP, 31 décembre 2020)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 228 774 abonnés
- 186.695 résidentiels (81,61%)
- 42 079 professionnels (18,39%)
- Taux de pénétration : 1,36%

(ARTP, 31 décembre 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 078 948 abonnés
- Taux de pénétration : 114,21%

(ARTP, 31 décembre 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)