twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

"Prix africain 2018 du Data challenge : Le Sénégalais Jesus Ekie remporte...

mardi 30 octobre 2018

Le Sénégal est à l’honneur à Addis Abeba. Jesue Ekie vient de remporter le prix de l’Union africaine et de l’Institut international de recherche sur les politiques alimentaires (Ifpri) dans le domaine informatique sur le continent africain. Cette compétition s’ouvre aux chercheurs, étudiants, concepteurs, développeurs et à tous les passionnés d’informatique.

Le Sénégal vient d’être honoré à Addis Abeba, au siège de l’Union africaine, à l’occasion de la cérémonie 2018 du Data challenge. Le Sénégalais Jesus Ekie, doctorant en informatique à l’Institut supérieur d’informatique (Isi) et consultant sénior en informatique et en web, a ainsi reçu le 1er prix de l’Union africaine et de l’Institut international de recherche sur les politiques alimentaires (Ifpri) dans le domaine informatique sur tout le continent africain. Cette compétition panafricaine s’adresse aux chercheurs, étudiants, concepteurs créatifs, développeurs, analystes, ainsi qu’à tous les passionnés de données informatiques, y compris les représentants de la diaspora africaine.

L’événement s’est déroulé en présence de Josefa Sacko, commissaire à l’Union africaine en charge de l’Economie rurale et de l’agriculture, du Dr. Shenggen Fan, directeur général de l’Ifpri monde et du Dr. Ousmane Badiane, directeur Afrique de l’Ifpri.

Cette compétition évalue le talent et la créativité des acteurs des Tic en Afrique. Jesus Ekie a proposé comme solution à un problème d’étude de plusieurs milliards de lignes d’information « une intelligence artificielle qu’il a nommée « Jera » et qui réalise en plus de cela la prouesse de fonctionner sur les terminaux mobiles dits smartphones », renseigne le communiqué.

En plus de l’analyse des données à très haute fréquence, « « Jera » est dotée de plusieurs autres fonctionnalités adressant plusieurs problématiques liées à la coordination, à la gestion des connaissances, à la recherche etc. », note-t-on.

Ce prix, plus qu’une récompense de ses efforts, « représente le fruit acharné d’une jeunesse optimiste quant à l’avenir et aux possibilités de l’Afrique », lit-on dans le communiqué.

A la suite de Jesus Ekie 1er (catégorie Informatique), une autre Sénégalaise a aussi été récompensée. Il s’agit de Mlle Christine Valentine Noëlla Sagna 2ème (catégorie Essai et rapport), alors que le 3ème prix est revenu au Nigérian Oreoluwa Olorode (catégorie Projet de lycée).

Le Resakss data challenge est un concours panafricain " diaspora incluse " ; qui permet d’expérimenter et de découvrir de nouveaux outils, de participer à la construction et au renforcement d’une communauté travaillant avec les données de la manière la plus innovante.

Il a été créé en 2006 par l’Ifpri dans le cadre du Programme détaillé de développement de l’agriculture en Afrique (Pddaa), avec comme but de soutenir la planification et la mise en œuvre de politiques basées sur des preuves et axées sur les résultats, dans l’agenda du Pddaa. Le Resakss a été créé comme une réponse directe à la demande croissance d’informations et d’analyses crédibles pendant l’élaboration et la mise en œuvre de stratégies de développement axées sur l’agriculture, en appui au Pddaa.

Le communiqué renseigne en outre que le Resakss data challenge a été mis en place dans l’optique de fournir des données fiables et de nombreux produits de connaissance sur la plateforme du Resakss et d’encourager leur utilisation par les acteurs dans les milieux universitaires, des affaires, des politiques, des médias, des arts et de la société civile au sens large. Il vise à présenter la plateforme Resakss et ses outils au public africain : étudiants, chercheurs, analystes, spécialistes des médias, artistes, entrepreneurs et anonymes intéressés par le développement économique et social de l’Afrique, ainsi que les données et produits de connaissance connexes.

Ngoundji Dieng

(Source : Le Quotidien, 30 octobre 2018)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 8 761 804 abonnés Internet

  • 8 483 435 abonnés 2G+3G+4G (96,9%)
  • 1131 453 clés et box Internet (1,5%)
  • 117 807 abonnés ADSL (1,3%)
  • 17 965 abonnés bas débit (0,2%)

- Liaisons louées : 21 044

- Taux de pénétration des services Internet : 57,44%

(ARTP, 30 juin 2018)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 292 468 abonnés
- 223 179 lignes résidentielles (76,31%)
- 69 218 lignes professionnelles (23,67%)
- 71 lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,92%

(ARTP, 30 juin 2018)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 141 304 abonnés
- Taux de pénétration : 105,80%

(ARTP, 30 juin 2018)

FACEBOOK

- 2 900 000 utilisateurs

(Facebook Ads, décembre 2017)