twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Polémiques sur les nouvelles cartes d’identité : Ibrahima Diallo s’explique sur l’entente directe passée avec Iris

jeudi 6 octobre 2016

Iris a remporté le marché concernant la confection de la nouvelle carte d’identité. Ce marché qui s’élève à près de 50 milliards FCFA, a été obtenu cependant par entente directe. Ce qui révulse certains Sénégalais, à qui le Directeur de l’automatisation du fichier, Ibrahima Diallo, a bien voulu servir une explication.

L’octroi à la société Iris de la confection des nouvelles cartes d’identité est motivé par le délai court dont disposent les autorités sénégalaises qui ont en ligne de mire les élections à venir. Ce sont du moins les explications fournies par le directeur de l’Automatisation du fichier, Ibrahima Diallo.

« L’entente directe est un dispositif légal qui est prévu par le Code des marchés. Nous aurions pu parfaitement faire un appel d’offre pour octroyer ce marché, mais le temps qui nous été imparti pour réaliser cette carte qui allait servir pour les élections législatives prochaines qui auront lieu dans moins d’un an, ne nous permet pas de le faire, compte tenu des délais de procédure », a-t-il déclaré. Et de poursuivre : « Nous avions plus de 20 offres spontanées. Iris n’est pas la seule société qui peut faire ce travail, mais pour mettre en concurrence tous ceux qui pourraient le faire, le temps nous aurait manqué ».

Mas avant d’octroyer ce marché à Iris, M. Diallo affirme avoir pris soin d’informer qui de droit : « Nous avons saisi les autorités compétentes qui ont bien analysé notre argumentaire et qui nous ont autorisés à le faire », fait-il savoir, avant de rappeler que la carte d’identité actuelle a été réalisée par l’entremise d’un marché par entente directe.

Ousmane Demba Kane

(Source : Pressafrik, 6 octobre 2016)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)