twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Paul Kagamé annonce que la Guinée organisera le prochain Transform Africa Summit en 2020

lundi 20 mai 2019

Dans son discours d’ouverture de la cinquième édition du Transform Africa Summit 2019 (TAS 2019) à Kigali au Rwanda le 15 mai 2019, Paul Kagamé, le président du Rwanda et ailleurs PCA de la Smart Africa Alliance, organisatrice du TAS 2019, a annoncé que la prochaine édition du TAS 2020 sera organisée par la Guinée. Confirmation faite par une lettre du président guinéen, a annoncé Paul Kagamé, sous les applaudissements des 4000 participants du sommet. « Nous remercions le président, Son Excellence, Alpha Condé, pour son engagement fort pour Smart Africa », a salué Paul Kagamé.

"Ceci est le couronnement de l’engagement du président de la République, de notre engagement et de l’engagement de tous nos collègues ministres pour le développement du secteur des télécoms, des TIC et de l’économie numérique de façon générale" Moustapha Mamy Diaby

Présent à ce sommet, Moustapha Mamy Diaby, le ministre guinéen des Postes, Télécommunications et de l’Economie Numérique, s’est félicité de ce choix. « C’est d’abord un sentiment de fierté pour nous d’être choisi comme pays devant abriter le Transform Summit Africa 2020. Ceci est le couronnement de l’engagement du président de la République, de notre engagement et de l’engagement de tous nos collègues ministres pour le développement du secteur des télécoms, des TIC et de l’économie numérique de façon générale », confie à Digital Business Africa Moustapha Mamy Diaby.

Pour le ministre, la Guinée montrera aux yeux de l’Afrique et du monde non seulement ses atouts, mais également ses capacités. « Je ne veux pas faire des promesses, mais ce que nous pensons pouvoir faire c’est de montrer la capacité de notre pays à pouvoir abriter de tels événements. Au-delà de cela, de montrer notre capacité à pouvoir mobiliser la jeunesse, à mobiliser les entrepreneurs, à mobiliser les partenaires africains, internationaux et les experts du monde, pour qu’ils puissent voir ce qui se passe chez nous en Guinée et dans les pays limitrophes et voir comment nous pouvons bâtir des synergies en faveur du développement d’un écosystème beaucoup plus dynamique dans l’intérêt de nos populations », explique à Digital Business Africa Moustapha Mamy Diaby.

Le TAS est l’événement phare de l’Alliance Smart Africa Alliance. Une Alliance créée en 2013 à l’occasion du Transform Africa Summit tenue cette année-là à Kigali au Rwanda. Ce sommet naît du constat selon lequel les pays d’Afrique du Nord avaient pris un train d’avance considérable sur ceux d’Afrique subsaharienne en matière de développement des TIC. C’est ainsi que le Burkina Faso, le Gabon, le Kenya, le Mali, le Rwanda, le Sénégal, le Soudan du Sud, le Tchad et l’Ouganda décident d’unir leurs efforts autour d’un projet commun de réduction de leur fracture numérique. Aujourd’hui, 24 pays en sont membres y compris le Cameroun.

L’objectif de l’Alliance, vulgariser les TIC pour contribuer au développement socio-économique des Etats. Le projet décline sa vision en cinq objectifs, placer les TIC au cœur des programmes de développement socio-économique, améliorer leur accès et particulièrement celui à la large bande, améliorer la responsabilisation, l’efficacité et la transparence grâce aux TIC, accorder la priorité au développement du secteur privé, et impulser le développement durable via les TIC.

Plus de 4000 participants ont convergé vers Kigali pour la cinquième édition du TAS 2019. La Guinée a la charge de relever le défi de cette participation et de cette organisation.

Beaugas Orain Djoyum

(Source : Digital Business Africa, 20 mai 2019)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 770 683 abonnés Internet

  • 10 512 647 abonnés 2G+3G+4G (97,60%)
  • 99 177 clés et box Internet (1,11%)
  • 138 743 abonnés ADSL (1,31%)
  • 17 952 abonnés bas débit (0,17%)
  • 2164 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 633

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 31 mars 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 307 736 abonnés
- 237 282 lignes résidentielles (77,11%)
- 70 363 lignes professionnelles (22,86%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 977 104 abonnés
- Taux de pénétration : 107,95%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 3 100 000 utilisateurs
- Taux de pénétration de Facebook : 32%

(Facebook Ads, décembre 2018)