twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Passage de l’analogie au numérique : Macky Sall décide du gel et de l’audit des fréquences non encore exploitées et celles en dormance

jeudi 18 juin 2015

Le chef de l’Etat a décidé de geler les fréquences en dormance ou encore non exploitées et a, dans le même sens que Babacar Touré, Président du CONTAN, invité les éditeurs à investir dans la qualité de la production. « Ce passage doit être suffisamment encadré, je suis avec des journalistes et des éditeurs je sais, mais cela afin de faire face aux exigences de la mondialisation. Notre option est une télévision interactive avec la mise en place d’une plateforme technique.

Nous avons le loisir d’utiliser la télé comme un outil de développement économique. J’invite donc les éditeurs à investir dans la qualité de la production, c’est un effort que chaque groupe devra faire. Il faut que l’actualité fasse la différence. Les éditeurs devront faire de la télévision un outil de convivialité. Il ne s’agit pas d’avoir sa télé et de faire ce que l’on veut au point de compromettre l’intégrité nationale. »

Macky Sall d’ajouter par ailleurs « j’ai décidé de geler des fréquences non encore exploitées et de l’audit de toutes les fréquences en dormance distribuées par dizaines sans discernement et sans base légale. Les attributaires devront justifier de leurs conditions d’attribution et de leur éligibilité, du respect de la convention et du cahier des charges applicable à l’exploitation d’un service audiovisuel. »

Il ne s’agit pas de répression à précisé le Chef de l’Etat, mais de se conformer à la législation et au nouveau cadre qu’impose la TNT.

Investissement de 39 milliards

L’investissement pour disposer d’une infrastructure moderne propice au basculement de la TNT est de 39 milliards de francs CFA. C’est le chef de l’Etat qui l’a révélé, indiquant au passage, qu’aucune dette n’a été contractée. « Les décodeurs subventionnés reviendront à 10.000 francs aux usagers contre 40.000 francs sur le marché. C’est une grande satisfaction qu’avec l’expertise sénégalaise, que le Sénégal soit le seul état francophone parmi les pays africains en mesure de respecter les engagements pris en 2006. Le Groupe Excaf a été choisi parmi une vingtaine de soumissionnaires internationaux. J’ai été surpris lorsque l’on m’a indiqué la tendance. Mais je leur ai fait confiance. Le modèle mis en œuvre est unique, puisque ni l’état ni aucun bailleur de fond n’a été sollicité, nous n’avons contracté aucune dette pour disposer d’une infrastructure moderne sur la base d’un investissement à hauteur de 39 milliards de francs CFA, consacré par des investisseurs nationaux. »

Selon le Président, la société Excaf a gagé son retour sur investissement par l’octroi de la part de l’Etat de deux fréquences pour commercialiser son bouquet.

(Source : Dakar Actu, 17 juin 2015)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 35 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 8 965 676 abonnés Internet

  • 8 679 507 abonnés 2G+3G (96,81%)
  • 161 625 clés Internet (1,80%)
  • 106 126 abonnés ADSL (1,18%)
  • 18 418 abonnés bas débit (0,21%)

- Taux de pénétration des services Internet : 57,59%

(ARTP, 30 juin 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 288 658 abonnés
- 1 156 lignes publiques
- Taux de pénétration : 1,96%

(ARTP, 30 juin 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 436 809 abonnés
- Taux de pénétration : 104, 30%

(ARTP, 30 juin 2017)

FACEBOOK

- 2 800 000 utilisateurs

(Facebook Ads, août 2017)