twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Partenariat conseil général du NORD/GIC de Dagana - La mairie de Richard-Toll informatisée

mardi 11 septembre 2012

Dans le cadre de la coopération décentralisée entre le Conseil Général du Nord (France) et le Groupement d’Intérêt Communautaire (Gic) de Dagana, une équipe de Siad (Systèmes d’information et aide à la décision) sans Frontières a séjourné, pendant deux mois et demi, dans la capitale industrielle du fleuve, en vue de mettre en oeuvre le projet de modernisation et d’informatisation des services de la municipalité de Richard-Toll.

Après la mise en place d’un lot important de matériels informatiques dans les différents services de cette mairie, ce projet a été réceptionné par les autorités administratives, municipales et les responsables du cadre de concertation des collectivités locales du département de Dagana, devenu groupement d’intérêt communautaire (Gic), en présence des partenaires français du Conseil Général du Nord.

En étroite collaboration avec l’Ong « Le Partenariat » (ex Partenariat Lille/Saint-Louis), le secrétaire permanent du Gic de Dagana, Vieux Abdoulaye Ndoye, a supervisé la coordination et la réalisation de ce projet qui a permis d’installer, dans cette municipalité de Richard-Toll, un parc informatique constitué de 6 ordinateurs et d’un serveur centralisant les données, de monter un réseau intranet et de développer une application de gestion des documents partagés de la mairie et de gestion des mises à jour d’actualités, de former des employés municipaux en informatique.

L’outil de gestion de l’état-civil, selon Vieux Ndoye, a été développé pour la mairie de Richard-Toll dans un souci de gestion et de simplification du traitement des données. Cet outil permet de gérer et d’éditer les actes de naissance, de mariage et de décès. Pour ce qui est de l’outil de gestion des courriers, a-t-il précisé, il permet de répertorier les courriers entrants, sortants et exceptionnels. Cette application constituera, à terme, une archive des courriers.

Un outil de gestion des recettes a été développé pour différencier les personnes qui sont en règle de celles qui ne le sont pas. A cela s’ajoutent des outils d’archivage des recettes et des marchés.

Mbagnick Kharachi Diagne

(Source : Le Soleil, 11 septembre 2012)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 12 045 735 abonnés Internet

  • 11 779 800 abonnés 2G+3G+4G (97,8%)
    • 2G : 25,88%
    • 3G : 53,06%
    • 4G : 21,06%
  • 108 945 clés et box Internet (0,90%)
  • 152 047 abonnés ADSL/Fibre (1,29%)
  • 1766 abonnés bas débit (0,02%)
  • 3 177 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,70%

- Liaisons louées : 22 060

- Taux de pénétration des services Internet : 74,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 207 592 abonnés
- 165 915 lignes résidentielles (79,92%)
- 41 677 lignes professionnelles (20,08%)
- Taux de pénétration : 1,28%

(ARTP, 31 décembre 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 880 594 abonnés
- Taux de pénétration : 110,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)