twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Panne de Facebook et ses applications : Sale temps pour les influenceurs et les e-Commerçants sénégalais

mardi 5 octobre 2021

Facebook, Instagram, WhatsApp ou encore Messenger, ont été indisponibles pendant plus de six heures, hier lundi. Une panne gigantesque qui a été causée par « le changement de configuration défectueux » des routeurs qui « coordonnent le trafic entre les serveurs », s’est justifié Facebook dans un communiqué publié sur son site. Mais cette perturbation technique a eu des conséquences désastreuses chez les utilisateurs de Facebook et de ses applications. Problème pour les influenceurs, qui vivent grâce à ces réseaux. Et une baisse de revenus sur le chiffre d’affaires pour ceux qui s’activent dans le E-commerce.

C’est le cas de Papa Mamadou Diouf entrepreneur digital, certifié en marketing et communication digitale qui a perdu plus de 600.000 FCFA en quelques heures. Une somme qu’il gagne à travers ces publications sponsorisées à 100 dollars, soit plus de 50.000 FCFA.

« Les pertes engendrées par la panne d’hier peuvent tourner autour de 600 mille Fcfa »

« Effectivement la panne a engendré une baisse de notre chiffre d’affaires », affirme l’entrepreneur digital. Il s’explique. « Si vous avez une startup ou une boutique en ligne qui marche à 100 %, vous ne faites que sponsoriser. Et cela dépend de la portée ou de la somme d’argent que vous misez. Par exemple vous pouvez miser sur une publication de 100 dollars et cela dépend du nombre de jours et par rapport à cette sponsorisation automatiquement Facebook va t’apporter des clients et imagine-toi en moins de 7 heures de temps, tu peux avoir jusqu’à plus de 20 clients ou bien plus de 30 et automatiquement y a des gens qui achètent ou qui commandent. Si on calcule des dépenses liées à la livraison et au sponsoring, pour le chiffre d’affaires ça peut tourner mine de rien autour de 600 000 Fcfa », tonne-t-Il.

Pour vous dire que Facebook, Whatshapp, Instagram ou Messenger « sont au-delà de ce que les gens pensent. Personnellement, si je prends mon cas j’ai une boutique en ligne et j’ai des employés et chaque employé travaille sur des pages qu’on a eu à créer. Et pour chaque page on dépasse plus de 300. 000 mille FCFA pour les besoins de sponsoring. Et cela peut nous apporter un bénéfice de 3 à 4 millions par mois. »

« La moitié de mes revenus vient des Réseaux Sociaux »

Concernant les influenceurs qui ont des followers et capables d’influencer d’autres personnes de par leurs publications surtout s’il son ambassadeur ou créateur d’une marque, ils ont étaient confrontés à leurs clients. Bathie Drizzy Premier, de son vrai nom Bathie Kane et Khadidjia ont d’ailleurs payé les pots cassés de ce dysfonctionnement.

Avec plus de plus de 40 000 abonnées sur Facebook et plus de 500.000 followers sur Intagram, le premier nommé, qui est également créateur de contenus, utilise ces réseaux pour étendre son business. D’ailleurs signale-t-il c’est de là qu’il a lancé son marque vêtement "Drizzy".

« Dans mon domaine d’activité, la moitié de mon revenu vient des réseaux sociaux. D’ailleurs ma marque de vêtements je l’ai lancée sur la toile et je la vends à travers cette plateforme. J’y passe également les commandes. Mais, heureusement que cette panne n’a pas duré. Juste un retard de commandes comme conséquence », regrette-t-il. Fort heureusement, Bathie Drizzy Premier a pu se retrouver le lendemain pour assurer la livraison des commandes.

Une chose positive. Selon l’influenceur cela leur permis de réfléchir et de tirer des leçons. « Pour vous dire, on a même pensé à créer autre chose en dehors de réseaux sociaux afin de continuer notre busines si jamais cette situation se présente à nouveau. »

​Quant à Khadidjia qui écoule ses articles sur Whatshap business la journée d’hier a été mal vécue puisque certains de ses clients ont annulé leurs commandes. « C’était vraiment trop dur pour moi qui m’active dans la boutique en ligne, via à whatsahpp bussiness. Pas mal de mes clients qui étaient pressés de prendre leurs marchandises ont fini par annuler leurs commandes. Et c’est une perte pour moi. Des marchandises à valeur de 36. 000 FCFA sont stockés chez moi ».

Pour l’influenceur/ travel Cheikh Moustapha par ailleurs blogger et créateur de contenus spécialisé de voyage et data analyst à Paris, l’impact n’est pas majeur pour lui. D’autant qu’il n’avait pas de post sponsorisé à publier, ni même de post personnel.

« Il nous faut notre propre blog ou site web »

Par contre, cette panne a été pour lui un moyen « de corriger les applications parce que Instagram ne marchait plus comme avant et ceci depuis quelques semaines. J’avais perdu 30% d’engagement sur mes posts. »

La leçon à en tirer, d’après notre interlocuteur est qu’il ne faut pas uniquement avoir Instagram ou Facebook comme support digital. « Il nous faut notre propre blog ou site web que nous gérons selon notre convenance. »

Il faut noter que cette panne a tout de même fait des heureux... les concurrents de Facebook : la messagerie Telegram est passée de la 56e à la 5e place des applications gratuites les plus téléchargées aux Etats-Unis, en un jour, selon le cabinet spécialisé SensorTower.

(Source : Pressafrik, 5 octobre 2021)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)