twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Orange a exprimé son intérêt pour les 40% d’Ethio Telecom

jeudi 22 juillet 2021

Le processus de privatisation partielle de l’opérateur historique d’Ethiopie entrera bientôt dans la phase de sélection des candidats. Le groupe Orange est l’un des sérieux candidats en lice. La société télécoms voit dans cette acquisition de nombreuses opportunités à saisir sur le marché local.

Le groupe télécoms français Orange a exprimé « formellement » son intérêt pour les 40% du capital de l’opérateur historique Ethio Telecom mis en vente. C’est l’ambassadeur d’Ethiopie en France, Henok Teferra Shawl, qui l’a dévoilé mardi 20 juillet sur sa page Twitter, en marge d’une audience accordée à une délégation de la société télécoms.

Selon l’ambassadeur, cet intérêt d’Orange démontre que l’Ethiopie reste très attrayante pour les investisseurs étrangers avec une économie en croissance rapide et des revenus provenant de plus de 100 millions de personnes.

Le 15 juin dernier, il a été officiellement ouvert l’appel à manifestation d’intérêts pour la part minoritaire des actions d’Ethio Telecom mise à la vente. 30 jours avaient été accordés aux entreprises intéressées par les actions de l’opérateur historique des télécommunications pour exprimer leur intérêt. Après suivrait la procédure de demande de propositions (RPF) dont la durée de validité sera communiquée ultérieurement.

Le ministère des Finances d’Ethiopie et l’Agence de gestion des administrations et entreprises publiques (PEHAA) avaient expliqué que le lancement de la procédure de privatisation d’Ethio Telecom marquerait une étape importante du processus de libéralisation du marché télécoms national initié depuis 2018 par le gouvernement.

Orange qui n’avait pas jugé intéressant d’acquérir une licence télécoms, parce que « le projet proposé par les autorités éthiopiennes laissait peu de marge de manœuvre pour un déploiement rapide de notre stratégie et l’aboutissement d’un projet qui serait créateur de valeur pour le groupe », voit au contraire dans Ethio Telecom un moyen d’atteindre ces objectifs.

Muriel Edjo

(Source : Agence Ecofin, 22 juillet 2021)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)