twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Opposée à l’UNETTS, la SONATEL met sur le fil Orange Money en partenariat avec la POSTE

mardi 3 novembre 2009

En conflit ouvert avec l’union nationale des exploitants de télécentres et téléservices du Sénégal (UNETTS) sur la question des cautions, la société nationale des télécommunications (SONATEL) vient de signer une convention avec le groupe La POSTE. Une convention dite Orange Money qui permet désormais de déposer et de retirer de l’argent via son téléphone mobile.

La question de la récupération des cautions versées par les exploitants de télécentres à la Sonatel pour l’ouverture de lignes téléphoniques continue d’être une source de contentieux entre l’Union nationale des exploitants de télécentres et téléservices du Sénégal (UNETTS) et la Sonatel.

Sur la base d’enquêtes menées auprès de la Caisse des dépôts et consignations (CDC), l’UNETTS s’est en effet aperçue qu’un certain nombre de ces cautions avaient été transformées par la Sonatel en crédit de recharge téléphonique sans recueillir l’avis des intéressés alors que ces derniers, qui sont nombreux à avoir cessé leurs activités, souhaitent récupérer ces sommes.

L’UNETTS, qui a déjà entamé une action en justice contre la Sonatel pour rupture abusive de convention, envisage de d’introduire une seconde plainte pour violation de la loi 2006-03 du 4 février 2006 portant création de la Caisse des dépôts et consignations devant le Tribunal régional hors classe de Dakar.

Mais loin de ce conflit, la SONATEL scrute d’autres champs plus porteurs. C’est dans ce sens qu’elle vient de signer avec la Poste une convention autour d’Orange Money. En effet, Mamadou Thior, Directeur général de la Poste et le directeur général adjoint de la Sonatel, Jean Bardet, ont paraphé la semaine dernière une convention qui permettra aux clients d’Orange Money de faire toutes les opérations d’inscription, de dépôts et de retrait d’argent à partir de leur téléphone mobile dans les deux cents (200) bureaux de poste du Sénégal.

Grâce à ce système qui n’implique pas la possession d’un compte bancaire, il sera possible de payer ses factures, d’acheter des biens et services tels l’achat de crédit téléphonique et de transférer de l’argent avec un téléphone mobile.

Amidou Diop

(Source : Dakar Times, 3 Novembre 2009)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)