twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Opérateurs de réseau mobile : Ça se complique entre Promobile et Free Sénégal

jeudi 9 janvier 2020

Après avoir obtenu une lettre d’intention servie par l’opérateur Tigo Sénégal qui a permis à Sirius Telecoms Afrique d’obtenir sa licence d’opérateur Mvno, Promobile peine à démarrer ses activités.

En conférence de presse, la société de téléphonie qui dit s’être acquittée de ses obligations en payant 300 millions de francs Cfa en octobre 2018, dès réception de la convention de concession et du cahier de charges de l’État du Sénégal et à créer sa marque Promobile tout au début de l’année 2019, se trouve bloquée par un problème d’accord commercial avec son partenaire « Mon Free Sénégal (ex-Tigo) sur les tarifs de cession des produits et services, entraînant des reports répétés de son démarrage malgré ses lourdes charges financières. Suite à tous ces blocages, Promobile Sénégal a informé les autorités compétentes et a demandé l’arbitrage de l’organe de régulation pour trouver une solution.

Après plusieurs réunions d’arbitrage et de conciliation entre les trois parties que l’Artp, Free et Promobile, une décision a été prise par l’autorité. Mais selon les responsables de Promobile, Free refuse d’exécuter la décision de l’Artp qui est exécutoire.

Promobile Sénégal informe l’opinion nationale et internationale que sa volonté est d’être libre d’entreprendre d’innover et de faire travailler des centaines de jeunes sénégalais, conformément au nouveau concept de « Nation digitale » et à l’ère de l’économie numérique qui tiennent à cœur le gouvernement du Sénégal.

Promobile appelle ainsi l’État du Sénégal et ses démembrements à plus de diligence pour assurer le démarrage effectif de ses activités commerciales, avant que cette situation ne frise le ridicule et ne le plonge dans l’hibernation.

(Source : SeneNews, 9 janvier 2020)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 534 038 abonnés Internet

  • 10 531 260 abonnés 2G+3G+4G (97,58%)
    • 2G : 29,14%
    • 3G : 54,77%
    • 4G : 16,08%
  • 101 090 clés et box Internet (0,96%)
  • 151 915 abonnés ADSL/Fibre (1,47%)
  • 1781 abonnés bas débit (0,02%)
  • 2778 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 570

- Taux de pénétration des services Internet : 66,98%

(ARTP, 30 septembre 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 225 643 abonnés
- 183 331lignes résidentielles (81,25%)
- 42 312 lignes professionnelles (18,75%)
- Taux de pénétration : 1,4352%

(ARTP, 30 septembre 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 398 285 abonnés
- Taux de pénétration : 110,63%

(ARTP, 30 septembre 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)