twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Ooredoo Group a confié à Ericsson la modernisation de son réseau vers la 5G, notamment en Algérie et en Tunisie

mardi 12 janvier 2021

La Covid-19 a accentué l’Intérêt social et économique d’Internet à travers le monde. Anticipant la croissance continue de la demande en connectivité des consommateurs, Ooredoo Group prépare aussi les réseaux télécoms de ses marchés africains, à y faire face avec efficacité.

Ooredoo Algérie et Ooredoo Tunisie verront leur réseau télécoms évoluer vers la 5G d’ici 2026. Comme les huit autres filiales télécoms du groupe télécom qatari Ooredoo, elles font partie intégrante du contrat de cinq ans qu’il a signé le lundi 4 janvier avec Ericsson pour améliorer l’expérience numérique de ses clients sur l’ensemble de ses marchés avec le super haut débit.

Grâce à ce projet clé en main, Ericsson fournira à Ooredoo Group un portefeuille complet de services de télécommunications qui comprend des extensions matérielles et logicielles du réseau central, du réseau radio et du réseau de transmission, ainsi que des fonctionnalités multimédias mobiles améliorées pour les nouvelles offres de services.

A travers le monde, le coronavirus a profondément changé les habitudes de consommation d’Internet, comme l’attestent plusieurs études, notamment le rapport de juillet 2020 de l’Union internationale des télécommunications (UIT) intitulé « Economic impact of covid-19 on digital infrastructure ». La restriction de mouvements et de contact qu’a imposée la maladie a accentué l’intérêt social et économique d’Internet. Le trafic data a augmenté et continuera de croître.

En faisant évoluer les réseaux de ses différents marchés, Ooredoo Group anticipe donc une croissance continue de la demande en connectivité. La société les prépare à une efficacité qui lui garantira également de nouveaux revenus. Pour les abonnés d’Ooredoo, c’est la garantie d’un accès de qualité à divers services numériques, notamment le télétravail, l’apprentissage en ligne, la santé en ligne, etc.

Cheikh Mohammed Bin Abdulla Al Thani, le directeur général adjoint d’Ooredoo Group, explique que l’accord avec Ericsson permettra à l’entreprise « de fournir les dernières solutions numériques permettant aux communautés de profiter du meilleur d’Internet, notamment en connectant les zones les plus reculées, en soutenant les startups numériquement et en fournissant des expériences immersives pour les amateurs de sport lors des méga-événements sportifs à venir ».

(Source : Agence Ecofin, 12 janvier 2021)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 154 400 abonnés Internet

  • 14 826 621 abonnés 2G+3G+4G (98,76%)
    • 2G : 22,99%
    • 3G : 41,61%
    • 4G : 35,40%
  • 186 225 abonnés ADSL/Fibre (1,24%)
  • 139 205 clés et box Internet (0,90% )
  • 2 349 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,20%
  • Internet mobile : 98,80%

- Liaisons louées : 4 019

- Taux de pénétration des services Internet : 90,71%

(ARTP, 31 mars 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 236 763 abonnés
- 195 398 résidentiels (82,53%)
- 41 365 professionnels (17,47%)
- Taux de pénétration : 1, 41%

(ARTP, 31 mars 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 420 501 abonnés
- Taux de pénétration : 116,25%

(ARTP, 31 mars 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)