twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Numérisation de la gestion foncière au Rwanda

mardi 30 juin 2020

Pour faciliter les affaires relatives aux achats et ventes des terrains dans le pays, l’autorité rwandaise de gestion et d’utilisation des terres a développé il y’a quelques jours, une application via laquelle les intéressés peuvent vérifier les informations foncières.

« Nous avons lancé une application Web qui permettra à tous les citoyens et à toute autre personne intéressée par une parcelle donnée et disposant d’une connexion Internet de vérifier les informations foncières où qu’elle se trouve et à tout moment » , a annoncé l’autorité sur Twitter.

L’initiative vient aider grâce au digital ceux qui vivent au Rwanda et hors du pays. Elle facilite l’accès aux informations relatives aux parcelles. Notamment l’adresse, le district, la province, le secteur, la cellule, le village, le type de droit foncier, le nom du propriétaire foncier, son adresse ainsi que sa carte d’identité.

Il est aussi possible d’y trouver les statuts hypothécaires des terres ou les restrictions s’il y’en a. Sans oublier les détails sur les fins auxquelles sont employées les terres, leur emploi au moment où quelqu’un s’y intéresse, leurs coordonnées SIG, les transactions en cours qui y sont relatives et leurs évaluations approximatives.

Pour le moment l’application est uniquement disponible sur les ordinateurs et pas disponible sur les téléphones portables. La version mobile étant en cours de développement.

Selon l’autorité nationale chargée des terres, aucune vie privée ne sera violée à travers cette plateforme.

Elle a rassuré que « seuls les propriétaires fonciers et ceux qui ont un intérêt dans un terrain donné avec l’autorisation des propriétaires vérifieront les informations foncières avant de prendre tout engagement ».

Aurore Bonny

(Source : CIO Mag, 30 juin 2020)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 529 883 abonnés Internet

  • 13 251 404 abonnés 2G+3G+4G (97,95%)
    • 2G : 28,14%
    • 3G : 49,01%
    • 4G : 22,05%
  • 117 023 clés et box Internet (0,86%)
  • 158 130 abonnés ADSL/Fibre (1,19%)
  • 3 325 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,19%
  • Internet mobile : 98,81%

- Liaisons louées : 22 456

- Taux de pénétration des services Internet : 83,47%

(ARTP, 31 mars 2020)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 211 026 abonnés
- 169 128 lignes résidentielles (80,15%)
- 41 898 lignes professionnelles (19,85%)
- Taux de pénétration : 1,30%

(ARTP, 31 mars 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 948 492 abonnés
- Taux de pénétration : 110,73%

(ARTP, 31 mars 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)