twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Nokia annonce l’ouverture d’un bureau à Dakar

vendredi 1er septembre 2006

Le vice-président de la firme spécialisée dans la fabrication de téléphones portables, Nokia, Timo Toikkenen, a déclaré vendredi à Dakar que l’ouverture d’un nouveau bureau dans la capitale sénégalaise peut "renforcer la présence de Nokia en Afrique de l’Ouest".

Ce bureau, qui va gérer les opérations dans 13 pays dans la sous région, "renforcera la présence de l’entreprise dans la région en fournissant une interface centralisée d’approvisionnement", a souligné M. Toikkenen au cours d’un point de presse.

L’objectif, selon lui, est de "soutenir l’énorme potentiel de cet espace géographique qui figure parmi les marchés en plein essor au monde".

M. Toikkenen a indiqué que "le développement du taux d’abonnés de GSM au Moyen Orient et en Afrique est un des plus rapide au monde".

"Nous nous développons à travers le Moyen Orient et l’Afrique afin de satisfaire cette demande en partageant notre expérience et notre avance technologique dans les produits et solutions avec nos clients", a -t-il dit.

Il a précisé "qu’il y a plus de deux milliards d’abonnés au téléphone portable à travers le monde et qu’ils espèrent atteindre les trois milliards d’ici 201O".

Yannick Debaupte, directeur régional clients et opérateurs Nokia Afrique de l’Ouest, a pour sa part, souligné que "ce bureau Nokia jouera un rôle vital dans l’objectif d’assurer l’accès aux technologies de télécommunication mobile à ces clients et renforcera les relations excellentes qu’a établies Nokia avec ses opérateurs".

M. Debaupte a estimé que "le Sénégal a atteint une maturité suffisante pour devenir un des marchés les plus intéressants et les plus dynamiques de la région".

Le ministre des Poste, des Télécommunications et des Nouvelles technologies de l’Information et de la Communication, Joseph Ndong, s’est dit satisfait de l’installation de Nokia au Sénégal, estimant que cela "permet de développer le réseau communicationnel du pays".

"Ce programme vient à son heure car il permet au gouvernement de réaliser son projet sur les nouvelles technologies de l’information et de la communication du Millénaire", a dit M. Ndong.

(Source : APS, 1er septembre 2006)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 14 825 111 abonnés Internet

  • 14 016 086 abonnés 2G+3G+4G (97,90%)
    • 2G : 23,96%
    • 3G : 43,14%
    • 4G : 32,90%
  • 177 363 abonnés ADSL/Fibre (1,21%)
  • 134 098 clés et box Internet (0,90% )
  • 2 258 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,20%
  • Internet mobile : 98,80%

- Liaisons louées : 22 706

- Taux de pénétration des services Internet : 88,74%

(ARTP, 31 décembre 2020)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 228 774 abonnés
- 186.695 résidentiels (81,61%)
- 42 079 professionnels (18,39%)
- Taux de pénétration : 1,36%

(ARTP, 31 décembre 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 078 948 abonnés
- Taux de pénétration : 114,21%

(ARTP, 31 décembre 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)