twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Nigeria : un étudiant arrêté suite à un tweet sur la prise de poids de la première dame

lundi 28 novembre 2022

Les Nigérians sont vent debout, sur les réseaux sociaux, après l’arrestation d’un étudiant de 23 ans qui s’est moqué de la prise de poids de la femme du président Muhammadu Buhari sur Twitter. Le message polémique a été posté sur le réseau social au mois de juin, mais le jeune homme a été arrêté par la police il y a seulement quelques jours.

L’information vient juste d’être rendue publique, créant une vive émotion au Nigeria où le contrôle des réseaux sociaux par les autorités est fréquemment dénoncé.

Le jeune Aminu a été arrêté début novembre, selon son oncle, plus de cinq mois après avoir posté une photo de la femme du président Muhammadu Buhari sur Twitter avec une légende en langue hausa que l’on pourrait traduire par « Mama est devenue grosse en mangeant l’argent des pauvres ».

Le jeune homme de 23 ans qui étudie dans une université de l’État de Jigawa, dans le nord du Nigeria, aurait été emmené à Abuja, sans que ses parents en soient informés. Sa famille dénonce désormais les sévices dont il aurait été victime aux mains de la police.

Amnesty International a lancé un appel, dimanche 27 novembre, pour que les autorités mettent un terme à cette « détention illégale et s’assurent que tous les soupçons de torture et d’autres abus contre lui soient jugés ».

Le contrôle des réseaux sociaux, par les autorités, est un sujet sensible au Nigeria où le réseau socialTwitter a été interdit pendant plus de sept mois.

Début novembre, deux humoristes originaires de la grande ville musulmane de Kano ont été condamnés à recevoir 20 coups de bâton pour s’être moqués du gouverneur local sur TikTok.

Avec notre correspondante à Lagos, Liza Fabbian

(Source : RFI, 28 novembre 2022)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 16 649 296 abonnés Internet

  • 16 127 680 abonnés 2G+3G+4G (96,87%)
    • 2G : 16,79%
    • 3G : 29,09%
    • 4G : 54,12%
  • 229 722 abonnés ADSL/Fibre (1,39%)
  • 290 750 clés et box Internet (1,74%)
  • 1444 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,39%
  • Internet mobile : 98,61%

- Liaisons louées : 4 433

- Taux de pénétration des services Internet : 99,03%

(ARTP, 30 septembre 2022)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 279 856 abonnés
- 239 481 résidentiels (85,57%)
- 40 375 professionnels (14,43%)
- Taux de pénétration : 1,62%

(ARTP, 30 septembre 2022)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 20 607 679 abonnés
- Taux de pénétration : 119,79%

(ARTP, 30 septembre 2022)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)

PRÉSENTATION D’OSIRIS

batik