twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Nigeria : les opérateurs télécoms rejettent en bloc la baisse des coûts de la data imposée par le ministère des Télécoms

jeudi 7 novembre 2019

Le ministre nigérian des Communications et de l’Economie numérique, Isa Ali Ibrahim Pantami, suscite actuellement la grogne des opérateurs télécoms. Le 5 novembre 2019, il a demandé au conseil d’administration et à la direction de la Commission des communications du Nigeria (NCC) de revoir à la baisse le prix de la data dans un délai de cinq jours.

D’après le ministre, « si vous vous rendez dans d’autres pays, même dans des pays moins peuplés que le Nigeéria, les prix des données ne sont pas aussi élevés. J’exhorte la direction de la NCC à œuvrer à la réduction du prix des données au Nigeria. C’est trop coûteux et les gens se plaignent tous les jours ».

En plus de cette réduction, il a aussi exhorté la NCC à mettre une fois pour toute un terme au problème de d’épuisement injustifiée des forfaits data. « Je suis moi-même victime de certaines des infractions les plus courantes dans l’industrie. Vous chargez vos données, mais vous en utilisez à peine 20 % et toutes les données sont épuisées », a déploré Ali Ibrahim Pantami qui souligne que « la priorité est de protéger les Nigerians ».

Pour l’Association des opérateurs de télécommunications agréés du Nigéria (ALTON), qui a qualifié la directive de « dictatoriale » et de nature à « effrayer les investisseurs du pays », elle est « irréaliste et insensible » au regard des coûts d’exploitation élevés dans le pays. Gbenga Adebayo, le président de l’ALTON, a affirmé qu’il ne sait pas « comment le gouvernement va réussir à réduire le coût de la data en cinq jours ».

(Source : Agence Ecofin, 7 novembre 2019)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)