twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Nigeria : les autorités d’Abuja lèvent la suspension sur l’installation de tours télécoms dans la métropole

lundi 28 septembre 2020

Les opérateurs télécoms sont de nouveau autorisés à déployer leurs tours télécoms à Abuja. La restriction prise à leur encontre en février 2020 a été levée le 25 septembre. Cependant, ils devront d’abord se mettre en règle pour espérer relever la qualité des services télécoms dans la ville.

L’Administration du territoire de la capitale fédérale (FCTA) du Nigeria a finalement levé le 25 septembre 2020 l’interdiction d’installer des pylônes et tours télécoms, dans la ville d’Abuja, prise à l’encontre des opérateurs télécoms en février dernier. A travers l’ordre de suspension, les autorités nigérianes reprochaient aux sociétés télécoms de nombreuses irrégularités administratives et des arriérés de redevances.

Dans la correspondance envoyée aux différents opérateurs, Olusade Adesola, le secrétaire permanent de la FCTA, a indiqué que la levée de la suspension fait suite au plaidoyer de l’Association des opérateurs de télécommunications sous licence du Nigeria (ALTON) qui lui a envoyé une série de correspondances depuis avril 2020. Dans ces courriers, l’Association sollicitait un réexamen de la décision du gouvernement local afin de faciliter la reprise rapide de la délivrance du processus de permis de construire.

En mettant fin à sa décision, la FCTA a demandé aux opérateurs d’entamer de nouvelles démarches pour régulariser, mettre à jour leur dossier administratif et régler toutes les factures impayées relatives à leurs infrastructures télécoms.

Selon Gbenga Adebayo, le président de l’ALTON, la levée de la suspension viendra mettre un terme à la mauvaise qualité des services de télécommunications décriée par les consommateurs d’Abuja et de ses environ depuis sept mois.

(Source : Agence Ecofin, 28 septembre 2020)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 154 400 abonnés Internet

  • 14 826 621 abonnés 2G+3G+4G (98,76%)
    • 2G : 22,99%
    • 3G : 41,61%
    • 4G : 35,40%
  • 186 225 abonnés ADSL/Fibre (1,24%)
  • 139 205 clés et box Internet (0,90% )
  • 2 349 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,20%
  • Internet mobile : 98,80%

- Liaisons louées : 4 019

- Taux de pénétration des services Internet : 90,71%

(ARTP, 31 mars 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 236 763 abonnés
- 195 398 résidentiels (82,53%)
- 41 365 professionnels (17,47%)
- Taux de pénétration : 1, 41%

(ARTP, 31 mars 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 420 501 abonnés
- Taux de pénétration : 116,25%

(ARTP, 31 mars 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)