twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Nigeria : le régulateur télécoms annonce un parc technologique d’une valeur de 1,2 million $ à Ibadan

vendredi 2 juillet 2021

Depuis l’année dernière, le Nigeria fait du développement technologique de chacune de ses six zones géopolitiques une priorité. Des parcs technologiques sont prévus à cet effet. Quatre sont d’ailleurs déjà en construction. La construction d’un cinquième est envisagée par la Commission des communications.

Le président de la Commission des communications du Nigeria (NCC), Adeolu Akande, a dévoilé le plan de l’organisme public pour établir un parc technologique d’une valeur de 500 millions de nairas (1,2 million USD) à Ibadan cette année. Il l’a déclaré, mardi 29 juin, lors de la réception d’un prix d’excellence de la part du groupe socioculturel Omo Ajorosun Club.

Adeolu Akande a affirmé que ce parc technologique contribuera à la création d’emplois et à l’autonomisation des jeunes. Il mettra à leur disposition des laboratoires d’innovation et de fabrication numérique, donnera aux entrepreneurs TIC le cadre adéquat pour transformer leurs idées en produits et prototypes. Il s’agira d’un complexe industriel numérique avec un service Internet rapide et une alimentation électrique constante.

En avril 2020, le régulateur télécoms avait dévoilé son ambition de construire un parc technologique dans chacune des six zones géopolitiques du pays. Celui d’Ibadan, dans le sud-ouest du pays, rentre dans le cadre de ce projet. Il vient rejoindre les quatre parcs technologiques en cours de construction depuis l’année dernière à Abeokuta dans le sud-ouest ; Enugu dans le sud-est ; Maiduguri dans le nord-est et Kano dans le nord-ouest.

Comme les autres parcs technologiques, celui d’Ibadan devrait aussi contribuer à l’essor économique de la zone géopolitique qui l’abrite. Il devra être source de développement socioéconomique pour les populations locales, et créer également de la richesse pour l’Etat.

Muriel Edjo

(Source : Agence Ecofin, 2 juillet 2021)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)