twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Nigeria : le régulateur télécoms accorde une licence de fournisseur d’accès à Internet à E.F. Network

mercredi 20 janvier 2021

Selon la Banque mondiale, pour les pays en développement, la croissance du taux de pénétration du haut débit de 10% a un impact de 1,38 % sur le produit intérieur brut. Au Nigeria, les perspectives de croissance du segment Internet attirent de plus en plus d’investisseurs.

Le marché nigérian des télécoms s’est enrichi d’un nouveau fournisseur de service Internet. La société E.F. Network a reçu une licence de la Commission des communications du Nigeria (NCC). Elle envisage, grâce à cette ressource, de rendre les services Internet aisément accessibles pour les populations à travers des coûts plus abordables et un service de qualité.

Le président d’E.F. Network, Gideon Egbuchulam, explique que la licence marquera une « révolution positive dans les services Internet du Nigeria ». Elle améliorera également « l’efficience et l’efficacité de Efphonetaxi [application antivol de téléphone lancée il y a trois mois, Ndlr] et d’autres services en ligne offerts par la société ».

Avec l’octroi d’une licence à E.F Network, le régulateur télécoms souhaite non seulement accentuer la concurrence qui aura un impact sur une baisse des coûts, mais surtout faciliter l’accès de nouvelles zones du pays à Internet.

Une action qui épouse la stratégie nationale de l’économie numérique 2020-2023 « For a digital Nigeria » portée par le ministère des Communications et de l’Economie numérique. En son pilier trois « Solid Infrastructure », elle prône l’investissement pour accentuer la pénétration du haut débit dans le pays à plus de 50 %.

Le Nigeria a fait du développement de sa connectivité une priorité. Elle accélèrera sa transformation numérique qui contribuera à sa croissance économique. Selon la Banque mondiale, « la hausse moyenne du produit intérieur brut des pays en développement était de 1,38 % chaque fois que le taux de pénétration du haut débit augmentait de 10 % ».

(Source : Agence Ecofin, 20 janvier 2021)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 154 400 abonnés Internet

  • 14 826 621 abonnés 2G+3G+4G (98,76%)
    • 2G : 22,99%
    • 3G : 41,61%
    • 4G : 35,40%
  • 186 225 abonnés ADSL/Fibre (1,24%)
  • 139 205 clés et box Internet (0,90% )
  • 2 349 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,20%
  • Internet mobile : 98,80%

- Liaisons louées : 4 019

- Taux de pénétration des services Internet : 90,71%

(ARTP, 31 mars 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 236 763 abonnés
- 195 398 résidentiels (82,53%)
- 41 365 professionnels (17,47%)
- Taux de pénétration : 1, 41%

(ARTP, 31 mars 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 420 501 abonnés
- Taux de pénétration : 116,25%

(ARTP, 31 mars 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)