twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Nigeria : le gouvernement espère gagner 1,1 milliard de dollars grâce au spectre 5G en 2023

jeudi 22 septembre 2022

Le pays se tourne de plus en plus vers le secteur des télécommunications alors que les revenus issus du pétrole sont en baisse. Au deuxième trimestre 2022, le secteur des TIC a contribué à hauteur de 18,44 % au PIB réel du Nigeria.

Le gouvernement fédéral nigérian devrait gagner 500 milliards de nairas (1,1 milliard USD) grâce au spectre de fréquences télécoms pour la 5G en 2023. C’est ce qu’a récemment dévoilé Umar Danbatta, vice-président exécutif de la Nigerian Communications Commission lors d’une réunion interactive organisée par la Commission sénatoriale des finances sur le cadre des dépenses à moyen terme 2023-2025 et les documents de stratégie budgétaire.

Ces prévisions sont basées sur les récents acquis de la NCC, apprend-on. Elles seront en grande partie réalisées à partir de la mise aux enchères de deux spectres 5G et du processus d’appel d’offres pour la mise aux enchères des spectres en 2023.

Selon M. Danbatta, la NCC a généré 318 milliards de nairas au deuxième trimestre 2022 contre 257 milliards de nairas le trimestre précédent. Cette croissance dans les recettes a été rendue possible par le paiement par MTN et Mafab Communications des obligations financières liées au spectre 5G qu’ils ont gagné en décembre. Chacune des deux sociétés a déboursé la somme de 273,6 millions USD.

Solomon Adeola, président de la commission des finances du Sénat nigérian, a déclaré que les revenus promis par la NCC devraient notamment permettre au gouvernement de réduire le déficit prévu dans le budget 2023. En effet, la dépense globale prévue par le gouvernement pour l’année financière 2023 s’élève à 19,7 billions de nairas pour un déficit budgétaire situé entre 11,3 billions et 12,41 billions de nairas.

Isaac K. Kassouwi

(Source : Agence Ecofin, 22 septembre 2002)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 16 350 690 abonnés Internet

  • 16 349 008 abonnés 2G+3G+4G (97,25%)
    • 2G : 18,12%
    • 3G : 32,22%
    • 4G : 49,66%
  • 213 908 abonnés ADSL/Fibre (1,32%)
  • 234 052 clés et box Internet (1,43% )
  • 1682 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,670%

- Liaisons louées : 4 491

- Taux de pénétration des services Internet : 94,98%

(ARTP, 31 mars 2022)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 266 260 abonnés
- 225 387 résidentiels (84,65%)
- 40872 professionnels (15,35%)
- Taux de pénétration : 1,54%

(ARTP, 31 mars 2022)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 20 067 256 abonnés
- Taux de pénétration : 116,57%

(ARTP, 31 mars 2022)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)

PRÉSENTATION D’OSIRIS

batik